25/03/2008

C'est bio,c'est bon?

Pour le moment et de plus en plus,le bio est partout.Vêtements en coton bio,aliments divers,...Le vin n'est pas en reste et on trouve quantité de vins bios,en lutte raisonnée,ou plus extrème en biodynamie.Les consommateurs,de plus en plus attentifs à l'impact de leur  consommation sur leur santé,sont de plus en plus enclins à se tourner vers ce genre de vins,dits plus naturels.

Néanmoins,je crois qu'on peut se poser deux trois questions:

d'abord qu'entend-t-on réellement par vins bios?Est ce qu'un viticulteur qui ne traite pas ses vignes peut être considéré comme bio alors qu'il est cerné par d'autres qui pulvérisent abondemment tout autour de sa parcelle?Est ce que tous ces produits,super bien élevés,ne traversent pas les clotûres délimitant les parcelles?Est ce qu'un sol traité depuis des dizaines d'années se remet en quelques années seulement et redevient aussi pur et propre qu'avant ?Est ce que la pollution atmosphérique  passe gentiment son chemin aux abords des propriétés"propres"?

Je suis sûre que pour beaucoup de vignerons la démarche du bio est une vraie réflexion sur un retour à des choses plus naturelles,et que cette démarche est faite honnetement et en conscience.Mais il faut aussi souligner que pour d'autres,moins probes,c'est avant tout un argument marketing.

Et c'est là que je voulais en venir:le vin est il bon parce qu'il est bio,ou bien est il bon et bio?Il ne faudrait pas trop vite se fier au "tout bio".Je peux vous dire qu'en pourcentage on trouve sensiblement le même rapport de vins très mauvais,qu'ils soient bios ou non.Ces certifications ne doivent pas suffire à déterminer les qualités gustatives d'un vin.J'ai déjà trop souvent entendu:moi je ne prends que du vin bio parce que c'est forcément bon et meilleur pour la santé".Ce n'est pas toujours vrai et une piquette,qu'elle soit bio ou non,reste une piquette.Attention donc à choisir avec discernement!!!

Pour vous y aider,voici quelques bons vignerons:on ne peut pas ne pas citer Nicolas Joly,à Savennières.Sa coulée de Serrant est un pur nectar.Plus abordable,La grange aux Belles,le Domaine Des Huards,Henri Marrionnet,Domaine de Bellivière,Jo Landron,tous vignerons en Loire.

En Alsace,Frick,Zind Umbrecht,Blanck,Domaine de L'oriel(en conversion)

En Languedoc,Mas Jullien,Mas Conscience,Stella Nova,Aupilhac,Mas Siméoni,domaine de Costeplane,...

En Roussillon,Le clos des fées,domaine de la Pie Rouge,Gardiès,Traginer...

En Champagne,Les Roses de Jeanne,Laval,Jacquesson,Bollinger,Agrappart...

En Corse,Antoine Aréna,Domaine Leccia...

Voici donc déjà de quoi étancher votre soif de naturel et vous faire plaisir...

Bientôt,ne ratez pas un post sur les vins sans souffre!

 

21:26 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : biodynamie, ecocert, vin, degustation, bio, nature, naturel |  Facebook |

Commentaires

J'adore les vins de la maison Blanck. En ce qui concerne les vins du Lnguedoc-Roussillon, j'ai bu recemment un Saint-Chinian 'Larmes des Fées' - Chateau Cazal-Viel 2001.
Ah, j'ai un petit test pour toi. Je fais demain le plat suivant: Asperges sur tapis d'herbes (avec cerfeuil, persil, ciboulette, oseille, aneth, ...) et sauce mousseline aux crevettes. Que me conseilles-tu en vin. Dur dur, n'est-ce pas. Moi pour l'instant j'en suis toujours à la bière blanche comme meilleure association. Quel est ton idée sur la question?

Écrit par : Mark | 25/03/2008

plusieurs possibilités:soit un savagnin du Valais(Suisse)par ex Zusslin,un savagnin non ouillé en jura,(Tissot...),Mauzac vert en appelation Gaillac de chez Plageoles,ou plus traditionnel un chenin sec type Montlouis(Chidaine,par ex).Je crois qu'on pourrait aussi tenter un provence blanc,Chateau Simone en appelation Palette.Attention pas un millésime trop récent.Et si c'est vraiment fête,pourquoi pas un champagne,Brut Nature de Drappier...

Écrit par : sandrine | 25/03/2008

Merci pour ta réponse rapide. On m'a déjà dit souvent que l'asperge ce marie très difficilement au vin, surtout en combinaison de la sauce mousseline. Traditionellement on propose un muscat d'alsace sec mais suave, certains disent un Vouvray demi-sec où un blanc sec Graves où Anjou. Quand à Pierre Wynants, ancien 3 étoiles au Michelen, maison Comme Chez Soi à Bruxelles, il propose soit un Pouilly-Fumé/Loire de chez S Dagueneau, de 2 à 3 ans où un Bourgoge côte mâconnaise, comme le mâcon-lugny 'Les Genièvres' de chez L. Latour, de 3 à 4 ans.
En tout cas, ton Mauzac Vert appelation Gaillac de chez Plageoles, me tente bien. En plus, sa démarche m'intéresse. Mais vais-je trouver facilement sur Bruxelles, sans tourner trop en rond (car je travaille demain, donc temps limité).

Écrit par : Mark | 25/03/2008

vive le bio! Il est de bon ton de casser du bio, mais cette remarque ne doit pas empêcher de se poser des questions. Pas beaucoup le temps d'y répondre car je pars chez mes vignerons bios alsaciens préférés dans 1h, et oui encore en vadrouille juste avant mon week end vigneron (où je vous invite!)

Je ne peux que conseiller le bouquin de Jérôme Vanderputt, "Vin bio, Mode d'emploi" aux éditions Rocher. Excellente introduction à ce bouillon d'agriculture qu'est la démarche bio

Concernant la remarque sur la pollution par les voisins, l'air, ... n'est -ce pas une réflexion un peu manichéenne, il a été prouvé que les raisins, fruits, ... contenaient beaucoup moins de contaminants, pesticides, ... plus d'extrait sec, de vitamines, ... Mais c'est vrai la perfection n'est pas de se monde... Le mieux, voire le beaucoup mieux me convient déjà;-)

Ou je te rejoins un peu plus c'est sur la qualité, acheter un vin bio de grande surface, c'est au même niveau que la musique de grande surface, la qualité n'y est pas. L'agriculture biologique ne donnera jamais au vigneron talent et terroir. Mais quand à produire de la piquette, autant le faire sans polluer trop, non? Et puis regarde quand même parmi les meilleurs combien sont en bio, la proportion est de plus en plus grande...
Le marketing? Ceux qui le font pour ces raisons là (les biopportunistes) ne durent pas longtemps, le bio c'est plus de boulot ;-). Et beaucoup de certifiés ne le mettent même pas sur l'étiquette.
Pour finir sur les vignerons que tu proposes, plusieurs ne sont pas en bio du tout (clos des fées), d'où l'importance de la certification (pas parfaite non plus, on le sait). J'ai beau être souvent dans les vignes, ce n'est pas possible pour tous. Et comme pour la qualité du vin j'ai mon palais, le tri est déjà plus facile. A bientôt peut-être autour d'un vin bio

Pour les asperges de Mark, un muscat de chez Schaetzel, ou encore mieux, un blanc (roussane viognier) tout à fait nature de chez Hervé Souhaut (Romaneaux Destezet) ou la vie on y est de Gramenon.

Excellente journée à tous...

Laurent

Écrit par : LaurentVinature | 26/03/2008

Merci Laurent pour ce complément de choix pour mes asperges.

Écrit par : Mark | 26/03/2008

pour repondre a laurent
les vrai vignerons bio ne le dise pas

Écrit par : pil | 26/03/2008

plageoles sur bruxelles chez vinpassion ?
a+

Écrit par : pil | 26/03/2008

merci laurent de ta visite,errare humanum est,et s'il est vrai que mon raisonnement était quelque peu manichéen,c'était volontairement,justement pour provoquer des réactions.C'est l'avantage du blog,quand on n'est pas d'accord ou qu'on a quelque chose à dire,on peut le faire!
Quand aux différents accords vins mets,j'aurai effectivement pu proposer un muscat quoi qu'avec les herbes,bof!Mais c'est vraiment un accord hyper classique avec les asperges et je préfère l'originalité en misant sur des vins puissants,mais mesurés,avec parfois des notes oxydatives,et en tout cas pas sur des vins trop frais.Il faut tenir compte de l'amertume,du moelleux du gras et du végétal ce qui séparement n'est déjà pas simple...alors ensemble!Je rappele au passage que ce type d'accords n'est pas une science et qu'il ny a ni bonne ni mauvaise réponse,c'est juste une question de sensibilité personnelle...

Écrit par : sandrine | 26/03/2008

coucou Je posterai la recette demandée sur mon blog ce soir! (je suis au boulot)
Bonne après-midi!

Écrit par : Mamini | 26/03/2008

Pour les asperges, moi, j'irais sur un Condrieu, qui s'associe bien à ce met spécial. Concernant les vins Bio, la récente analyse de PAN-Europe prouve bien que les vins Bio ne comportent même pas une trace d'insecticide ou de produits chimiques : ils sont donc sains pour la consommation, ce qui est loin d'être le cas pour tous les autres... Par contre, quand je les déguste, j'éprouve rarement un sentiment d'extase ou même de plaisir. J'ai l'impression de boire un jus de raisin vite pressé, vite embouteillé et vite consommé. Il manque le terroir, il manque l'élevage, il manque une structure. Par contre, en CO2, on est servi... Bon, je généralise un peu, mais j'ai rarement pris mon pied avec un vin Bio (excepté certains Grands Crus, trop chers). Par contre, ce qui est certain, c'est qu'ils sont meilleurs pour la santé! Allez voir le site de Pan-Europe : vous serez édifiés !

Écrit par : Bem | 27/03/2008

Les commentaires sont fermés.