04/04/2008

vendredi c'est whisky...3

Voici la suite des explications de la semaine dernière:

Vous savez maintenant comment les whiskys sont élaborés,passons à l'étape suivante,la mise en bouteille...Elle peut être officielle,faite par la distillerie elle-même,ou considérée comme mise indépendante si elle est effectuée par un embouteilleur indépendant.

Ces embouteilleurs indépendants achètent des bruts de distillats(sorties d'alambics)aux distilleries et ils s'occupent de l'élevage selon leurs désirs de produit fini.En général,ils ne sont pas liés au distilleries,sauf pour Murray Mac David(Bruichladdich).Ils sont libres de choisir les fûts(sherry,porto,madère) ,le temps d'élevage(à condition de respecter le minimum légal) .Maintenant,ils ont tendance à se diversifier en proposant des fûts à goûts  particuliers(grenache,vin de paille,maury,rhum,tokay,....)

La grande spécialité des embouteilleurs indépendants est de proposer des whiskys différents de ceux des distilleries d'origine.Si vous prenez un GlenGarioch(Highlands) officiel avec un élevage sherry et la version du même par Douglas Laing qui est en fûts de bourbon,ce n'est clairement pas le même produit.

Certaines distilleries refusent de vendre aux embouteilleurs indépendants et veulent un contrôle absolu sur leurs whiskys(Glenfarclas,impossible à trouver en version non officielle,en tous cas sous le nom GlenFarclas et Talisker aussi,son nom "d'emprunt" est Tactical...)

Il est fort intéressant pour un amateur d'une certaine distillerie de confronter version officielle et indépendantes,afin de trouver ce qui lui correspond le mieux.On peut trouver quelques trésors dans ces whiskys non officiels,des whiskys de distilleries démantelées depuis plusieurs années par ex.

Une distillerie peut être mise en sommeil,c-à -d mise à l'arret avec conservation de l'alambic,entretien réguliers mais pas de production(ex récent Glen Scottia).Cela s'effectue souvent pour des distilleries qui marchent moins bien,une façon de booster la demande.

Si cette tactique ne marche pas,elle est démantelée,ç-à-d que l'alambic est démonté et fondu,ceci afin d'empêcher que l'on puisse s'en resservir.(Port Ellen)

On peut aussi trouver de la production en alternance,certaines distilleries utilisent deux noms,un une année,l'autre l'année suivante ou un peu plus tard(Lochindaal et Bruichladdich).D'autres privilégient un distillat unique par un.(Port Charlotte).

Pour terminer,quelques noms d'embouteilleurs:

Murray Mac David,Signatory,Gordon & Mac Phails,Duncan Taylor,Blackadder,Douglas Laing,Deward Rattray,Alchimist,Compass Box...

A la semaine prochaine...

 

Commentaires

Whisky, Scotch, Bourboun, Rye... Le Whisky c'est comme le Cognac, il faut aimer la rencontre d'une bouche candide et d'un alcool disons "personnel" !
J'aime les single malt (si possible avec une tourbe baignée par un mer ... salée)

Écrit par : H. | 04/04/2008

Ah H, Bonjour monsieur Ardberg(à condition que ce soit du 1977...du pipi de petit jésus à tomber là...le prix aussi)

Écrit par : sandrine | 04/04/2008

Merci pour ce petit cours du samedi matin. Mais la, pas envie de whisky, car hier: whisky, suivi de vin, pas mal de vin, donc tête lourde. :)

Écrit par : Mark | 05/04/2008

Les commentaires sont fermés.