03/05/2008

Pourquoi personne n'aime le rosé?

Malgré le fait que les ventes de rosé se portent plutot bien,si vous posez la question à un amateur de vins,il vous répondra presqu'imanquablement:"Pff,le rosé,c'est pas du vin..."Et sur quellles bases,svp?Le rosé est fait à partir de raisins,comme le rouge ou le blanc,il résulte d'une fermentation alcoolique,...Pourquoi donc est il considéré comme une sorte de sous produit?

D'abord,comment fait on pour obtenir un vin rosé.Démystifions un peu le bazar...Non on ne mélange pas rouge et blanc(sauf cas particulier),mais on peut obtenir du rosé de plusieurs façons...

  • soit en rosé de saignée:après qq heures de macération de jus de raisins destinés au vin rouge,on peut prélever une partie de la cuvée(à peine colorée),la laisser fermenter tranquillement sans peaux aucune(pour éviter une coloration plus poussée et des extractions de tannins)
  • soit en rosé de presse:souvent une méthode utilisée pour les "gris",il s'agit de presser directement des raisins à peaux rouges pour que les baies éclatant,les matières colorantes se libèrent et colorent le vin obtenu.Ces vins sont en général assez clairs,si la presse se faisait trop longue,il risquerait d'y avoir trop d'extractions de tannins...

Toutes les couleurs de rosé sont possibles,du plus clair ,à peine saumoné,au plus foncé presque rouge.tout cela dépend de la durée du contact avec les peaux,plus cela dure ,plus le vin est coloré et en gén concentré.

Ensuite interviennent toutes les opérations classiques:ouillage,filtrage ou collage ,soutirage...

il s'agit donc d'une vinification tout à fait classique et pas moins qualitative que les autres.pourquoi le rosé est il maltraité de la sorte alors?Et bien il souffre de son image de "bibine de grande distribution",du vin en cubitainer pour les barbecues,de l'alternative à la bière pour ceux qui ne boivent pas de vins.Inondés par de nombreux Provence,souvent "grenadinés" (oui je sais c'est un mot qui n'existe pas ,mais ça devrait!)à l'extrème,désossés,dont le seul apport est une richesse en sucre censé lui apporter les suffrages féminins(heu?!),on en est venus à oublier les vrais rosés,ceux qui désaltèrent tout en n'oubliant pas d'être du vin,ceux qui nous donnent des fruits sans tomber dans les inévitables arômes grenadine et cuberdon.

C'est bien dommage de passer à côté de ces vins là,qui démontrent leur caractère sous des dehors joueurs et coquins...Oui,c'est vrai,on me dira que ce sont des vins de saisons,que leur t° de service l'implique.Alors je réponds:"Et les blancs,on les boit frais aussi,pourtant on en boit aussi en hiver!!!"Sur des entrées,sur des desserts,on peut réaliser quelques accords somptueux,à condition de choisir (encore une fois) de bons producteurs,de mettre un prix raisonnable,...(j'en ai déjà parlé dans Vins trafiqués,on devait s'y attendre... ).

Certains prétendent même que leurs rosés peuvent être de véritables vins de garde.Sans aller jusque là,on ne doit pas se borner à voir les rosés que comme d'éphémères bouteilles qui doivent être bues sitôt achetées.

On pourra vraiment dire que les choses auront changé,quand les gens se rendant chez un caviste pour acheter une bouteille cadeau,prendront indifféremment rouge,rosé ou même blanc,du moment que ce soit bon.Avez vous remarqué qu'on offre presque toujours du vin rouge,rarement du blanc,jamais du rosé?

Il existe une sorte de hiérarchie tacite qui fait se classer le vin rouge sur la première marche,loin devant les autres.Pourtant,il n'est pas de difficulté plus immense que d'élaborer un grand vin blanc...Mais il est délaissé...peut être est ce parce qu'il est souvent servi à l'apéritif ou avec les entrées,précédant le sacrosaint rouge?Quand au rosé,on n'en parle même pas,lui qui est presque exclusivement dévolu au barbecues...

Alors faites moi plaisir,goûtez de bons rosés,n'ayez plus peur et vous y reviendrez...Et pour vous y aider,demain,je livrerais qq bons vins tout azimuts...

14:56 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vin rose, bons |  Facebook |

Commentaires

Moi je ne les boude pas, les rosés. J'aime bien le vignoble de Tavel et je suis assez fan des gris de qualité d'Afrique du Nord, notamment Tunisiens.

Écrit par : MARK | 04/05/2008

Les commentaires sont fermés.