22/05/2008

Au secours je suis une femme!

Vous avez regardé la télé hier soir?

Moi oui,et je suis tombée sur un reportage consacré au rosé...Chouette,me dis je.Et bien ,je suis tombée de ma chaise assez rapidement.D'abord on commence avec un reportage sur les grandes surfaces et le rapport aux rosés.On y voit un acheteur de ces gd,chez un producteur qui lui fait goûter son dernier né,lui confiant aui passage qu'on peut changer présentation et vin à l'envi(plus ou moins sec,plus ou moins fruité,etc...)Bon,là ,c'est du pur marketing,et bien que ces procédés me hérissent,passons...certains sont prêts à tout pour écouler leur bibine,pardon leur nectar(tiens en voilà un slogan tout près le Nec't'Art,le rosé qui touche l'ame,m'en vais déposer ça bien vite...).et puis le discours s'oriente vers les acheteurs potentiels de gd....alors un ,on ne dépasse pas plus de 5 euros,au delà c'est mission impossible;deux,le message doit être clair et lisible,car il est à destination des jeunes et des femmes(sic).vous avez bien lu,le rosé est LE vin des femmes et des jeunes par excellence,et comme c'est bien connu les jeunes sont tous des p'tits c...et les femmes toutes des ignares en matière de vin,il leur faut du facile et du reconnaissable!

Ensuite on poursuit et on atteint des sommets avec cette journaliste qui vient d'écrire un bouquin sur le rosé(est elle qualifiée pour parler de vin,on ne le sait pas).Toujours est il que cette dame,toute à sa promo,organise une soirée avec des "amatrices de vin"(je cite)et leur fait déguster quoi....je vous le donne en mille,du rosé.Dixit Isabelle Foret,le rosé est féminin et doit donc être réservé à la gent féminine uniquement....Et elle n'hésite pas à enfoncer le clou en noyant ces pauvres bonnes femmes dans une déco tellement  rose et kitchissime où même feue Barbara Cartland aurait eu des hauts le coeur....D'abord,je ne savais pas que les vins avaient un sexe,qu'on puisse les qualifier de masculin ou féminin me dépasse car c'est vraiment défendre des stéréotypes (la femme la douceur ,l'homme la force;;;).Et si tel est le cas,alors je ne dois pas être une femme,(et pourtant si j'ai vérifié....)car j'apprécie autant l'une ou l'autre sorte...Qu'une femme puisse sortir de telles aneries me révolte,car c'est vraiment ghettoiser la consommation du vin,et prendre les femmes pour des cruches incapables d'apprécier un bon cru ...Apparemment,madame a envie de vendre,quitte à maltraiter toutes les règles de service et faire déguster ses rosés dans des verres à n'importe quoi sauf à vins(je crois que là elle a réussi l'exploit de trouver justement tout ce qu'il ne faut pas faire en matière de verres à dégustations...)

Ensuite la même part en GD installer ses vins et son matériel et a cette phrase:"vous savez ,une femme elle ne s'y retrouve pas entres les appelations ,les cépages,etc.Il faut lui simplifier la tâche".No comment!

bon,allez je vous laisse méditer,je vais repasser,faire le ménage,apporter les pantoufles à monsieur et puis je boirais un p'tit rosé....

 

Commentaires

Mort de rire ! Sandrine, je suis mort de rire en te lisant, tu écris de façon remarquable ! pour faire passer un vrai message !!!!

Je suis tombé de ma chaise également quand j'ai vu l'émission ! Et le plus choquant c'était aussi tout le tra la la la de cette dame qui parle de "Rosé" pour séduire les femmes et qui en faite n'attache aucune importance au vin puisque elle n'a jamais parlé de cépages, de terroir, d'aoc, ni même d'arômes ou de style ! Ce qui était important c'était la couleur ROSE !!! La ptite réunion dans le jardin ressemblait à une dégustation à l'eau de rose, manquait plus que les petits poney et autres jouets de chez Mattel ! A noter que lors de l'interview dans le magasin... Une dame et je suis content , a dit que le rayon lui faisait penser à rayon BARBIE !! mdr !!! Et elle avait toutafait raison !!!

Le rosé n'est pas un vin pour jeunes, pour femmes et encore moins pour des ignorants ! C'est un vin ! comme un blanc , comme un rouge qui provient de raisins frais ou de jus de raisins qui ont subi une fermentation alcoolique. J'insiste aussi sur l'autre vision, celle des "grands connaisseurs" Ces gens qui frissonnent et font la grimace quand ils parlent du " rosé " comme si c'était réservé pour les c... Et là j'ai été choqué par MONSIEUR BERNARDO qui est un exemple pour moi, mais qui dénigre lui aussi les rosés !! Là ça m'échappe !! Mesdames si vous allez casser la croûte chez Monsieur Bernardo, n'oubliez pas que vous passerez pour une c.... ou un c... pour nous messieurs, Quelle belle image pour la région de Cassis !!! Pour moi un sommelier doit casser ses idées fausses et faire ou refaire découvrir des originalités ou redonner vie à un classique bien fait.

Ce qu'il faut admettre et c'est vrai. C'est que les rosés n'ont pas la cote en cause du tout et n'importe quoi ( heureusement que les blancs et les rouges sont toujours bons alors ? ) Mais des bons rosés il y 'en a !!! Le tout c'est de savoir ce que l'on cherche et avec quoi et quand veut on le déguster... Il y a des moments pour le rosé, des endroits, des mets, des plaisirs différents etc...Ensuite il faut déguster, se faire une idée. Le problème c'est que la gd est le meilleur endroit pour être déçu !!

Pour en revenir à l'idée du féminisme associé au rosé et aux blondes presque ... Et bien il me reste plus que aller chercher une jupe, j'espère que mon caviste aura ma taille !!

Écrit par : Olivier | 22/05/2008

olivier ravie de t'avoir fait rigoler ms stp arrête avec tous ces compliments je rougis derrière mon clavier...lol
et si je te dis que je suis blonde,tu vois le tableau...Pour enrico bernardo,j'ai été assez surprise de sa réaction ,surtout ds la région où il est...tu as peut être lu mes posts sur les rosés sinon je t'y renvoie

Écrit par : sandrine | 22/05/2008

Je viens d'écouter en arrière son une émission sur le rosé, celà est probablement la même. Celà ne parlait que de rendement, sous, goût adapté au consommateur. Il est clair que si on cible de plus en plus une certaine sorte de rosé en gd, que le consommateur lambda va s'adapter de plus en plus à ce goût et puis celà devient un cercle vicieux. Moi, j'avoue, que j'aime bien boire un bon rosé, juste après avoir abattu une demi douzaine d'arbres et avant de me faire masser le dos par madame, les pantoufles au pied devant mon match de foot. Pourtant, comme tu peux le voir, je suis un mec, un vrai. Je ne devrais pas aimer ce breuvage pour gonzesses.
Mais qu'est-ce-qu'ils sont bêtes avec leurs steréotypes à la noix.
Du vin, qu'il soit blanc, rosé où rouge, quand c'est bien fait c'est bon.
Des boissons pour mecs et pour gonzesses, celà n'existe pas. Moi je bois de tout, du porto, du sherry, du baileys, du vin, de la bière, du lait, du jus, du café, .... je ne suis pas rasiste au niveau goût, ni à d'autres niveaux dailleur.

Écrit par : Mark | 22/05/2008

mark on se croise encore je viens de ton blog,c'était pas la même émission,celle ci c'était une redif d'envoyé spécial que j'écoutais aussi en fond...et je suis très contente que les comms sur ce sujet viennent de deux mecs(des vrais...),merci d'abonder ds mon sens...

Écrit par : sandrine | 22/05/2008

Un p'tit rosé ? J'avoue : je n'y connais strictement rien en vins, car je bois très rarement de l'alcool.
Sous le soleil du Midi, cependant, je ne suis pas contre un p'tit rosé (sec) bien frais. Mais je ne suis pas une référence.
Même si je suis encore très jeune, je n'aime pas beaucoup non plus qu'on prennent les femmes pour des « cruches », comme tu dis, dans des domaines réputés masculins. Sans être féministe, il est grand temps que l'on reconnaisse la valeur d'une personne selon ses capacités et non son sexe.

Merci, en tout cas, de ton gentil passage sur mon jeune blog : je ne pense pas qu'à "26 balais" on soit déjà [i]vieille[/i] ;)

Écrit par : Cherry | 23/05/2008

Tant qu'ils y sont , pourquoi ne pas servir de la grenadine ...ben oui, les femmes sont si cruches , elles n'y verraient que du feu ;-)

Écrit par : Sof | 23/05/2008

Hahahahaha! Ton post m'a fait mourir de rire...enfin pas le fond du sujet (assez désolant) mais plutôt la façon dont tu l'as rédigé. La référence à Barbara Cartland est à hurler de rire!
Ben moi, en tant que blonde superficielle et rose bonbon, je crois que je vais arrêter la vodka et le vin rouge et ne me mettre plus qu'au rosé ! lol ! Pis pourquoi pas abandonner mon cher commissaire San Antonio et son ami Béru pour me mettre à du Barbara Cartland ? Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! loooooooool !
Allez, je te souhaite un super week-end ! À la tienne !
Bisous !

Écrit par : Anne | 23/05/2008

MDR P'têtre que le rosé c'est pour Barbara Cartland ou Barbie ?

Écrit par : Philou | 23/05/2008

J'avais loupé ce coup de gueule ! Tu tapes en pleinn dans le mille là, je l'avais vu ce reportage il y a quelque temps déjà, mais il faut quand même croire que ce qui te choque fonctionne, qu'il y a réellement une clientèle féminine qui réagit ainsi sinon ces opérations de marketing ne fonctionneraient pas... mais c'est bien dommage, c'est là qu'il y a toute une éducation à faire.
Le rosé personnellement, j'en suis pas fana, mais il y en a d'excellents, et l'été très frais, en pique-niquant, c'est agréable.
C'est du bonheur de lire tes coups de gueule, je me régale !

Écrit par : Marie-France | 24/05/2008

j'ai vu l'émission si j'avoue ni connaître que dalle en matière de vin, j'aime qu'on m'en offre du bon
par contre, j'ai pensé à toi et à ton blog en zieutant l'émission ...

Écrit par : pommefraise | 25/05/2008

Je comprends ton coup de gueule mais je crois que bon nombre de femmes sont incultes en la matière, ne s'y intéressent pas (regarde la culinosphère et le commentaire d'Iris sur votre jeu...), le rosé est un vin fruité et "facile", dont la couleur peut effectivement inciter les femmes à en acheter ! D'un point de vue marketing (car tout est là), évidemment que le raisonnement se tient, d'un point de vue vineux c'est évidemment plus fumeux... Je ne suis pas amateur de rosé, de temps en temps l'été. En revanche le vin a un sexe, ça oui, certains sont suave, doux, délicat, d'autres plus masculins, puissants, tanniques...
Je suis une vraie femme avec une partie de mon caractère plus masculine, je te passe le détail la part de féminité dans l'homme et vice versa ; le vanity est un cliché mais qui marche probablement auprès de beaucoup de femmes, désolée de le constater mais beaucoup fonctionnent au girly, joli, etc... Encore une fois, regarde la culinosphère, et les femmes sont majoritairement plus sucré que salé, idem la blogosphère les billets qui "marchent" sont plutôt du sucré... Bon je ne vais pas surcharger les commentaires.. @+

Écrit par : Tiuscha | 14/06/2008

Les commentaires sont fermés.