30/05/2008

Chaud, froid, tiède?

Comment doit on servir les vins?

Après avoir choisi "le" vin, trouvé le verre adéquat,encore faut il le servir à bonne température, et parfois de façon particulière.

D'abord,parlons de température.On est tous d'accord pour dire qu'un vin trop chaud, c'est out.Ou on lui ajoute cannelle et zestes d'orange,et c'est ambiance marché de noël. Le chaud fait ressortir l'alcool dans les rouges et mollit les blancs et les rosés.

Maintenant qu'entend -t-on par trop chaud? Idéalement un vin rouge ne devrait jamais dépasser 18 °. En hiver,pas trop de problème, la température aidant à ce qu'il n'y ait pas de hausse intempestive. En été, c'est plus compliqué, d'autant que la perception sensorielle change légèrement. A la même t°, nous donnerons une impression plus fraiche en été. Mieux vaut alors utiliser un thermomètre.

L'idéal pour un vin rouge se situe entre 14 et 18 °, large fourchette qui comprend toutes les gammes de rouge. Pour avoir quelques indications, retenez que plus un vin est léger et peu tanique, plus il supportera la fraicheur.Les vins plus robustes gagnent à être servis aux alentours de 16 °,pour ne pas exacerber leur côté alcool, mais ne pas non plus les anésthésier.

Pour les vins blancs,certains parlent d'une fourchette allant de 6 à 14 °, je la réduirais plutôt de 10 à 14 °. Pourquoi servir froid, limite glacé?

D'abord, pour une question d'image, un vin blanc doit être désaltérant, frais, et on confond alors fraicheur intrinsèque du vin et fraicheur de température.
Ensuite,le froid paralyse littéralement les défauts et les arômes des vins, un vin limite passera mieux ...

Les vins légers, frais (macon,anjou,muscadet,alsace simples,...) seront servis aux alentours de 10°;les vins plus aromatiques et /ou boisés,autour de 12-14° (certains bourgognes, chateauneuf,alsace en cru,etc).

Pour les rosés,deux écoles:soit il s'agit de vins de soif et de plaisir que l'on sert aux alentours de 10°, soit de vins plus structurés,vins de repas que l'on peut( éventuellement) servir comme des rouges légers.

Pour les champagnes et crémants,une fourchette de 8 à 12° est raisonnable, selon que l'on aie affaire à un champagne d'apéro (par ex blanc de blancs...) que l'on servira frais, ou que l'on se trouve face à un champagne vineux et/ou évolué qui sera servi aux alentours de 12°.

Comment rafraichir correctement un vin?

Idéalement dans un seau à glace, dans un mélange composé d'un tiers de glace et de deux tiers d'eau. Jamais de glace seule!!!

Il existe aussi des sortes de "mantelets" que l'on place au congélateur et qui entourant la bouteille, conservent sa T°.

On peut bien évidemment rafraichir son vin au frigo, mais dans la porte et pas de longues périodes. Une heure est normalement largement suffisante pour obtenir un vin prêt à être servi, à condition que ladite bouteille n'ait pas séjourné auparavant dans un coffre surchauffé.

Attention et là, je ne rigole pas, je viendrais personnelement vous botter les fesses le cas échéant, on ne met JAMAIS un vin au congélateur!

 

 

14:52 Écrit par sandrine dans Questions-réponses | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vin, service, temperature |  Facebook |

Commentaires

Et je fais comment ? pour mon granité de champagne si je ne peux pas le mettre au congélateur? (mdr)
Bises

Écrit par : Philou | 30/05/2008

hey Sandrine :) Tu dois être à l'apéro à l'heure qu'il est ! Passe un très bon week-end !
Bisous.

Écrit par : Anne | 30/05/2008

Très intéressant, ton sujet!
Et oui, je mets parfois du pesto dans le pain de viande!
Au fait, j'ai testé ta recette de salade fraîcheur, nous avons adoré! Merci!
Bizzz

Écrit par : Rose | 31/05/2008

Je te rassure, je n'ai que deux boissons dans mon surgel: mes fonds maison et une bouteille d'eau de vilée.

Écrit par : MARK | 31/05/2008

Les commentaires sont fermés.