07/06/2008

Sexy ou sensuel?

Ah ah, vous vous demandez bien de quoi je vais parler, hein? On est samedi soir, les enfants sont couchés...

Avec un titre comme ça, à votre avis? Et bien,non, pas tout à fait, je ne suis pas celle que vous croyez…

Dernièrement, quelqu'un  m’a fait un commentaire ” sommelière? sexy comme boulot …. Au début, je n’y ai pas compris grand chose et puis, après réflexion, ce n’est peut être pas si éloigné de la vérité. A la nuance près que je qualifierai plus cela de sensuel que de sexy.

Car oui, si on y pense bien, mon boulot ,c’est avant tout d’écouter mes sens, de leur laisser libre cours, de les développer …. Tout y est prétexte. Des dégustations chez les vignerons, en salon, ou chez moi, mon principal outil de travail c’est mon corps et les sensations, voire les émotions  qu’il peut percevoir.

Apprivoiser un vin , c’est un jeu de séduction, c’est comme un nouvel amant…

Tout commence par un regard, une plongée dans le rubis d’une robe, ou l’or d’une étoffe. L’on jauge l’autre pour voir s’il sera fidèle à nos attentes, juste comme ça , à distance, sans même se frôler ou s’effleurer… Puis les yeux insistent et le rapprochement se produit, par petites approches successives. Enfin, l’intimité commence à se créer et l’on percoit les premieres effluves du parfum, une senteur florale ou fruitée, une odeur musquée  ou boisée au creux d’un cou. Nos sens entrent dans une phase proche de l’ébullition. Terriblement fort est le joug de ces sensations olfactives, celles qui finissent de vous séduire, celles qui vous convainquent de rester , encore un peu, et de vous rapprocher, là plus près… Jusqu’à éprouver la consistance de ce désir qui monte, et d’enfin porter l’objet de votre attention à vos lèvres… Plaisir suprême que de goûter enfin à ces promesses entrevues plus tôt, et de satisfaire les papilles émoustillées. Doucement, simplement, le plaisir naît de cette rencontre. Un moment, le monde est comme suspendu par cette impression de perfection absolue, cet instant de grâce… Et puis, ne reste que les souvenirs impressions figitives et fugaces qui s’évanouiront dans l’air…

Et là, je repose mon verre.

22:15 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vin, sexy, degustation |  Facebook |

Commentaires

Sandrine, j'avais déjà osé utilisé le terme 'orgasme culinaire' lors du post d'une de mes recettes, recette qui m'avait effectivement fait cet effet. Je vois que celà t'arrive aussi avec le vin. :)

Écrit par : MARK | 08/06/2008

Je ne sais pas si l'adjectif sensuel doit être associé à ton métier (j'ai déjà vu des sommeliers qui n'avaient rien de sensuel !!!lol)mais ce qui est sûr c'est qu'on peut l'associer au vin. Il est tellement plus sensuel d'engager des préliminaires amoureux avec une coupe de champagne ou un verre de chablis qu'avec une chope de pils !!!!

Écrit par : Philou | 08/06/2008

Les commentaires sont fermés.