10/06/2008

choisir du vin, un casse tête?

En fait pas tant que ça, et à la demande générale de….en fait ,1 personne,(ben oui,je suis loin d’être la rock star du pinard que je rêve d’être,et pourtant je m’entraine ,et dur….alors bon en attendant  de pouvoir tout pèter dans une chambre d’hotel parce que mon chateau Margaux est servi un degré trop froid,un comble!!!!ou bien  parce que mon champ' a trop de bulles….mais là je digresse,revenons à nos bouteilles).

Ce n’est pas très compliqué ,disais je, à condition de suivre quelques règles simples mais souvent efficaces…

D’abord,le prix! S’il est vrai que cher ne veut pas forcément dire bon, fuyez tout de même les vins trop bons marchés. A moins de Trois euros, il n’est pas garanti que vous n’aurez que du vin dans la bouteille (produits chimiques pour améliorer les goûts,…) et encore moins que vous aurez quelque chose qui se boit et qui renversé sur votre joli tapis ne fera pas un trou de la taille du diamant de fiançailles de Mariah Carey (énorme pour celles qui ne l’aurait pas vu,mais de seconde main,gniark gniark!!!).

De même pour certaines appelations prestigieuses, n’espérez pas trouver en dessous d’un certain prix du bon (du Chateauneuf du Pape à 3 euros, c’est mort,… il faut au moins compter une dizaine d’euros). Pareil pour les champagnes, mieux vaut choisir un bon crémant moins cher qu’un champagne bradé.

Pour ne pas vous ruiner, allez du côté des Sud, Languedoc,Roussillon,Sud Ouest où l’on trouve de trés jolis vins à prix raisonnables ou de la Loire.

Le mieux, c’est de connaitre un caviste sérieux qui vous conseille selon vos envies, vos goûts, votre budget. Normalement, il connait sa sélection et peut vous éclairer au mieux.

Si vous êtes de tempérament indépendant ou aventureux, ou les deux, fiez vous à l’étiquette. Attention,pas seulement son esthétique (quoiqu’en général, un vigneron qui vend bien le fait aussi grâce à ça…) mais aussi à ce qui est écrit dessus, et oui, même en tout petit…. Vieilles vignes signifie en gén un vin assez traditionnel, peu fruité, et souvent “élevé en barriques”. Si la décoction de chêne vous plait,foncez,sinon… Vérifiez qu’il s’agit d’une AOC(gage de qualité,enfin souvent…), le millésime (un blanc de plus de 10 ans, on se méfie sauf exceptions..;), la mise en bouteille (propriétaire ou cave coopérative, s’il est vrai qu’il existe des très bonnes coop, ce n’est pas la majorité)…

Sinon,rien ne vous empêche de faire un tour sur mon blog et de me poser les questions qui vous viennent, j’y réponds toujours…

Bon, je m’autopromote un peu,mais on n’est pas une rock star du pinard sans sueurs ni larmes….

19:31 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vbin, choisir, caviste, humour |  Facebook |

Commentaires

Avant de choisir un vin, est-ce qu'il ne faut déjà pas savoir ce que l'on recherche !? Un bon blanc ou un bon rouge, ça ne veut rien dire, me semblet-t-il. Par contre prendre le soin de détailler ce que l'on va manger, le type de personnes que l'on va recevoir, l'occasion pour laquelle on va boire ce vin et le prix que l'on est prêt à investir me semblent une bonne piste pour le caviste (ou notre bloggeuse de charme) pour vous aider à choisir. Il n'y a pas de honte à ne pas savoir ! quand on ne connait pas, l'intelligence veut que l'on s'entoure de gens qui connaissent ! (ce n'est pas moi qui l'ai dit !
Bises

Écrit par : Philou | 10/06/2008

bien pratiques tous ces conseils!

à bientôt!

Écrit par : dominique | 10/06/2008

Coucou j'etais un "pelin" disparue mais je suis revenue et justement hier on est allés dans un bar avec Pierre et le vin rouge chilien etait trop chaud...mince alors!

bis:)

Écrit par : andrea | 11/06/2008

AOC "Vérifiez qu’il s’agit d’une AOC(gage de qualité,enfin souvent…),"
Gage de qualité, de moins en moins souvent, au mieux un gage d'origine contrôlée...;-). Lire mon article "une cascade de désagrément"...

bonne continuation!

Laurent

Écrit par : LaurentVinature | 11/06/2008

laurent je te renvoie au mien sur les agréments et le problème des vins AOC...Ne crois tu pas qu'à force de diaboliser ainsi les vins non bios, les aoc, etc, tu ne t'enfermes pas un tout petit peu...enfin, tout les systèmes ne sont pas parfaits mais ils sont là, et il faut avouer qu'ils fonctionnent, du moins en général

Écrit par : sandrine | 11/06/2008

AOC Sandrine,
je parle des AOC, pas des vins non-bios; ceci dit les dernières études scientifiques montrent bien leurs excès quel que soit leur prix. Pas besoin de moi pour les diaboliser donc. Non, je parle de l'AOC, qui n'est plus un critère de qualité. Quand je vois des océans d'AOC Bordeaux à moins de 3 euros (j'en ai même vu à 1,29 €) et que mon Château Planquette est déclassé en vin de table, je dis que le système est non seulement imparfait mais qu'il marche sur la tête et trompe le client. Il devrait à mon sens se limiter à garantir l'origine (appellation d'origine controlée), ce qui n'est déjà pas si mal. Pour le goût du vin ou sa pseudo-typicité, j'ai mon propre palais, pas besoin d'un comité d'agrément;-)

très bonne journée et au plaisir de discuter un jour autour d'un vin sans soufre, euh pardon sans sulfite ajouté;-)

Écrit par : LaurentVinature | 12/06/2008

laurent j'ai bien lu, tu parles ici des AOC, mais je prenais en compte ta démarche complète, qui est rigoureusement tournée vers les vins bios apparemment. Si tu as bien lu mon post tu verras que je suis d'accord certaines AOC vendues à des prix plus que plancher, il y a de quoi se poser des questions... juste une chose, je n'ai que 26 ans donc j'essaie de ne pas avoir d'avis définitif, je goûte, je me remets en question et essaie d'être un maximum ouverte à la diversité... Ceci dit, je prends en compte d'abord le vin qui est ds mon verre et après tous les qualificatifs qu'on peut lui accoler...J'ai et j'en suis consciente encore beaucoup de choses à apprendre , il faut à mon sens beaucoup d'humilité ds le monde du vin, si vaste et si compliqué...Quant au système AOC, il est évident qu'il présente des failles mais est ce bien utile de tirer à boulets rouges sur ce qui représente quand même le fondement du systéme viticole français...bien sur il y a des injustices, des choses incompréhensibles pour certains vins et alors? n'est ce pas aux cavistes et sommeliers d'instiller un peu de pédagogie ds tout ça, et expliquer le pourquoi des choses? In vino véritas, non?

Écrit par : sandrine | 12/06/2008

Les commentaires sont fermés.