21/08/2008

Devenir un expert en 5 min chrono( suite)

 Aprentissage express du monde merveilleux du vin:Je vous propose de vous instruire quant au vin à apporter en tant qu’invité. Même si madame de Rotschild, (nad pour les intimes) vous expliquera qu’il relève de la goujaterie d’apporter un bouquet de fleurs, et qu’il faut le faire livrer quelques heures avant, afin que l’hôtesse ait tout loisir de lui trouver vase et place qui conviennent, tout comme apporter une bouteille de vin parait indélicat. Cela semble suggérer que votre hôte ne propose pas de vins de qualité.

jOr c’est un présent fort couru, et pour ne pas nous priver de ce petit plaisir, voici quelques mises en situation.

Chez vos parents, avec chéri(e)

Apportez du champagne, dites que c’est chabichou(te)  qui l’a choisi pour faire honneur à la pétillance de votre maman et à la prestance de votre papa. Anecdote : oui, on a fait la route des vins de Champagne, c’était pas terrible et puis toutes ces galeries, on a failli se perdre, heureusement que Biquet(te) a un GPS intégré, tu te rends compte, maman, il a sauvé ta fille ( ton fils) d’une mort certaine !

Chez vos beaux-parents, les parents de choupinet(te)

Apportez du Bordeaux, rouge, viril, surtout pas de Bourgogne (et d’ailleurs renchérissez avec beau papa, ces vins sont indigestes et lourds), pas de beaujolais (le vin du “vulgaire”). Il vous faut du vin qui tienne, aie du corps, de la cuisse, du gigot ( ah belle-maman du gigot aux haricots, mais quelle bonne idée, c’est mon plat préféré), du genou… Enfin, allez-y mollo avec les descriptions jambesques au risque de paraitre grivois(e). Petite anecdote à replacer : je n’ai pas pris de Margaux, vous savez comme ils sont surévalués, s’en est risible… Mieux vaut mon chateau Tire Bouchon déglingué, ça c’est du vin classe.

Chez vos copains

Un cubi de rosé, un litron de rouge, ce qui compte c’est la quantité. Racontez comment vous prîtes une douche dudit vin à votre dernier festival rock. N’oubliez pas d’y ajouter glaçon et limonade, c’est la fête ou bien ?

Chez vos amis

Côtes du rhône, ou faites-vous mousser en apportant quelconque vin d’argentine que vous agrémenterez d’un discours : ” tu sais quand je chevauchais dans la pampa, chez les gauchos…”

Quoi qu’il en soit, restez naturels, le vin ça vous connait non?

18:10 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : humour |  Facebook |

Commentaires

heuuu, merci pour les conseils.

Écrit par : biglodion | 21/08/2008

je suis de plus en plus sceptiques par rapport à ces conseils.... Un cubi de rosé, un litron de rouge pour ses amis ??? Non mais moi je respecte mes amis ! tu ne dois plus en avoir bcp toi... ;)

Écrit par : Thomas | 22/08/2008

biglodion:de rien ;)
thomas: vilain, tu vas me faire pleurer...

Écrit par : sandrine | 22/08/2008

merci pour tes conseils, enfin si tu viens chez moi...c'est le bourgogne que je préfère et de loin.....................

Écrit par : virginie B | 22/08/2008

Pas besoin de GPS en Champagne, suis d'accord qu'on me perde là-bas.
Quant à Nad,qu'est-ce qu'on doit se marrer avec celle-là ! Ce n'était pas elle qui posait en petite tenue avant de rencontrer son compte en banque ?
Bises et à dimanche

Écrit par : Philou | 22/08/2008

besoin de conseils Un petit coucou joyeux et plein de bonheur pour te souhaiter un super bon week-end. Aurons nous du soleil… !!!!! A tout bientôt. ps; Sandrine, j'ai vu une fois dans un article qu'on pouvait boire du cognac avec certains fromages..Je ne sais pas si j'ai mal lu ou si c'est vrai ????peux-tu me conseiller...merci de ta gentillesse.

Écrit par : Eléonora | 22/08/2008

philou: a dimanche mon lapin
eleonora: d'acc', je préparerai un petit post là dessus, si tu veux... biz

Écrit par : sandrine | 22/08/2008

Les commentaires sont fermés.