26/09/2008

le vin pour les cruches

Ceci est un message réservé aux filles, femmes, demoiselles. ..Bref, toute personne de sexe féminin.Dans ma grande bonté, j'ai eu envie de vous filer un coup de main à vous, oui vous qui vous remettez du gloss. Je vous ai vu! Vous qui buvez des kirs , parfois même royaux, et êtes pompette ( comme je hais ce mot) après deux gorgées..

Les filles, voici le moyen de ne plus faire vos gourdasses... On y va ?

D'abord, vous allez commencer par m'ôter ce cassis de votre vin blanc. Bridget, elle a tout compris, elle, elle en met pas dans son chardonnay ! Il y a de très jolis vins, sympa, fleuris, parfumés, de ceux qui vous donnent envie de plonger le nez dedans comme dans un flacon de Panel n°5... Vous me croyez pas? Tentez de respirer les délicats effluves d'un gewurtzraminer, ou d'un beau muscat sec.

Ensuite, on enlève  ses jolies mains du verre, et on le saisit gentiment et correctement. Par la jambe, voire par le pied. Parce que oui, on n'estime jamais assez le pouvoir stimulant des membres inférieurs... Et puis surtout, sachant que le vin a un peu de mal avec les différences de température, on évite de chauffer le calice avec sa paume, si délicate soit elle.

Au resto, on n'hésite pas à goûter, surtout, on ne se retranche pas derrière des rires génés et des roucoulements mignons ( croit on), on y va d'un air franc et décidé. Et si on aime pas, on le dit.

Si on nous demande un avis, on le donne. Alors là, je sais vous paniquez, vous avez peur de dire une betise. Le meilleur moyen de ne pas en dire est simple. Dites ce que vous sentez, point. Vous sentez le chocolat, ou l'abricot? Dites: " ça sent le chocolat ( ou l'abricot) . C'est pas dur, hein? Suffit de dire ce qu'on pense, je sais, au début, ça vient pas tout seul, mais bientôt ce sera naturel !

On ne confond plus Bourgogne ( les moines, les clos, les climats, le chardonnay, le pinot noir) et Bordeaux ( les crus classés, le saint emilion , les cabernets, le merlot, les chateaux),crémants ( c'est fabriqué comme le champagne, mais ailleurs , et avec d'autres cépages ou pas), et champagne ( c'est fabriqué comme les crémants mais en champagne)....

Et puis surtout on se laisse guider par ses sens, on reste à l'écoute de ses papilles..Que celles qui n'ont pas encore goûté au charme ravageur d'un Amarone, à la puissance virile d'un Saint Chinian, à la délicate séduction d'un grand riesling, à la profondeur intense d'un pacherenc de Vic Bilh, s' y essaient.

C'est tout un monde de volupté qui s'offre à vous, par petites gorgées. Point n'est besoin d'en user jusqu'à l'ivresse, c'est dans la mesure que vous trouverez vos plus grands plaisirs.

Ps: si vous êtes un homme, et que vous avez quand même lu cette note... ben, les conseils peuvent s'appliquer à vous aussi....

 

 

13:33 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : les filles et le vin |  Facebook |

Commentaires

aaaaaahhhhh mhuuuuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmm

Écrit par : pommefraise | 26/09/2008

Pas sûr que nous les MALES ayons besoin de ce genre de conseil !! mais tu peux peut-être nous conseiller d'éviter de penser que le vin c'est comme une bonne jup'. Non, on ne fait pas cul blanc lorsqu'il reste un demi verre, non un verre de vin de doit pas être aussi rempli qu'un verre de bière, etc... Et si vous, Mesdames, n'osez pas toujours donner votre avis lorsqu'on vous le demande, tu pourrais conseiller aux MALES de peut-être ne pas le donner trop souvent à tort et à travers. Non, ce n'est pas parce que c'est un Château Machinchouette que c'est un comte qui le met en bouteille !
Bises
p.s. : Je suis entrain de plancher sur ton jeu !

Écrit par : Philou | 27/09/2008

Je confirme... je suis une cruche, même que je me mets mon rouge à lèvres en conduisant. Tu crois qu'il faut vraiment laisser faire le naturel et exprimer ses pensées sans glousser ? Promis, j'essaie à la première occasion et je te raconte.

Écrit par : Marie-France | 27/09/2008

pomme fraise: hi hi hi
philou: excellente idée
marie france: d'acc' :)

Écrit par : sandrine | 04/10/2008

Les commentaires sont fermés.