12/10/2008

Les jolies colonies de vacances... ou pas

Suite de mes pérégrinations dans l'Hérault. Je vous l'ai dit, c'était assez génial, parce que j'ai beau bien connaitre le coin, et l'aimer d'amour, je découvre toujours de nouvelles choses, des paysages sublimes

IMG_2592

comme là, au Salagou, où la terre est rouge, et offre des paysages sublimes et des vins non moins intéressants, comme le Mas des Chimères, à Octon.La vigne , elle s'épanouit sur ça: IMG_2596

Et puis en les observant de plus près ces vignes, quelle ne fut pas notre surprise de voir un système d'irrigation goutte à goutte installé. Bizarre? Plusieurs parcelles étant concernées, et ayant reperé la même chose à Saint Chinian, Faugeres, etc... il va falloir mener l'enquète. Bref.

 

C'est pas tout ça, mais faut bien se nourrir aussi des fois, que ce soit avec des encornets farcis à la Sétoise comme ça:IMG_2573

 IMG_2574

 

 

 

 

ou d'huitres de Bouzigue, accompagnées comme il se doit d'un picpoul de pinet, de la cave de Florensac, sympa, frais et désaltérant. Le Picpoul des Creyssels nous a fait moins forte impression.

IMG_2583IMG_2586Oui, Ugo aussi s'y est mis. Essai peu concluant, mais essai quand même !

 

 

 

 

IMG_2565IMG_2566IMG_2648IMG_2658

 

 

 

 

 

Et c'est aussi l'occasion de faire les marchés, d'admirer les langoustes, de faire le plein d'olives, de trouver de magnifiques tomates anciennes ( coucou Anne et José), et de quérir quelques autres magnifiques produits de la région, pour cuisiner simple, mais oh combien savoureux.

 

IMG_2568IMG_2569Comme il se trouve que c'était mon anniversaire aussi, et que le champagne est mon peché mignon... j'ai bien été obligée de goûter (enfin) à un champagne de chez Raymond Boulard, cuvée Pétréa. Il travaille en bio, et sur cette cuvée avec un système comparable à la Solera. Une sorte de vin perpétuel ,... Verdict ? C'est bon, élégant, fin. C'est ample sans être lourd, les fines bulles titillent agréablement le palais déjà tout émoustillé par la pêche blanche et la rose... Encore !

Et puis qu'est ce qui pourrait me faire plus plaisir que revenir vers mes premières amours, ? Gardies, et sa Torre, c'est déjà un beau programme. Quand en plus c'est du 1999, que ça a eu le temps de se patiner un peu, et que ce n'est que velours... C'est un délice. Un grand vin, tout en subtilité, aux arômes multiples. Vous croyiez en avoir identifié un, en v'la d'autres nuances qui se ramènent derrière. C'est complexe, sans être prise de tête. J'ai aimé. Beaucoup. Très beaucoup. Dénichée chez le fameux caviste de Saint Chinian, à un prix dérisoire, elle a été d'autant plus appréciée.

 

14:26 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vacances, heraut |  Facebook |

Commentaires

Ca fait rêver ! J'ai aussi eu quelques coups de foudre pour certaines régions (je me souviens d'un week-end aux Baux-de-Provence,...) Je crois aussi que la faculté d'aimer, d'admirer, de profiter simplement, n'est pas donnée à tout le monde et tant que tu la gardes intacte, le bonheur ne sera jamais très loin !
Bises ma Belle

Écrit par : Philou | 12/10/2008

Les commentaires sont fermés.