12/12/2008

Un peu de râlage

Bon, allez, je vais pas pouvoir m'en empêcher. Je sais, je devrais pas m'énerver pour ça. Mais ça m'irrite, j'y peux rien. Alors voilà.

Au début, ça peut prêter à sourire, c'est quand on pousse le raisonnnement un peu plus loin que ça devient agaçant.

Un client entre au magasin. Pour acheter du vin jaune. Jusque là, tout va bien. Puis il s'aperçoit du prix du vin, me dit: "vous savez, c'est pour cuisiner, vous n'avez pas quelque chose de moins cher?"

Je lui explique en gros pourquoi le vin jaune est à ce prix là, et ensuite lui propose en alternative un blanc non ouillé, tout en lui indiquant que c'est pas tout à fait pareil quand même.

Je vois qu'il hésite encore un peu. Puis me dit: "Et si je prends un bête vin blanc, ça n'irait pas? Parce que je veux faire une poularde aux morilles et au vin jaune. Mais les morilles c'est trop onéreux, alors je mets des champignons de Paris. Et la poularde aussi, alors je prends un poulet de batterie. C'est meilleur marché."

En gros, son plat n'aurait plus rien à voir avec la recette originale, mais c'est pourtant sous cet intitulé qu'il le présenterait à ses invités.

Et ça m'agace.

Parce que c'est nier le produit. bien sûr, certaines denrées sont des luxes, mais il vaut mieux pour moi un bon produit sain et goûteux , que de vouloir singer le luxe et rapiner sur tout. Au détriment de la qualité.
C'est toute l'histoire des champagnes bon marchés. Qui seraient parfois à abandonner au profit d'un bon crémant.

Bref.

20:57 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Sandrine, Mais comme je te rejoins dans ton coup de gueule. Mon plat favori de tous les temps, c'est un Poulet de Bresse AOC et ris de veau aux Morilles, crème et vin jaune d'arbois, que j'ai cuisiné il y a deux ans au nouvel an.
Oui, c'était chèr au niveau vin et le poulet n'était également pas donné, et c'est vrai les morilles c'est plus chèr que les ch. de P, mais ce fût un plat mémorable. J'y avais mis les meilleurs produits, j'y avais mis vachement de temps et de coeur. Le résultat était une merveille. Et je vous assure, le vin a réelement fait la différence dans la sauce.
Ce monsieur ferait encore mieux d'aller manger un quick.

Écrit par : mark | 12/12/2008

S'il parvient à servir un poulet au vin blanc et champignons de Paris, prétendre servir morilles et vin jaune à ses invités et pire si les invités le croient cela ressemblera beaucoup à un "Diner de cons" Bises

Écrit par : philou | 13/12/2008

J'adore quand tu râles, et là on dirait un sketch de Fernand Raynaud ! La réponse de Philou est parfaite : un poulet avec des morilles qui ne sont pas des morilles et du vin jaune qui n'est pas du vin jaune... On croit rêver !
Bon, moi le vin jaune, autant te l'avouer, j'en rêve, et je casserai c'est sûr ma tirelire pour en acheter un jour. Je te rejoins sur ton coup de gueule, il y a toute une culture du goût à faire auprès du grand public, mais ce n'est pas gagné, la qualité ça se paie et on est dans une société où les gens veulent tout, tout de suite, avec la culture du pas cher et moins cher que pas cher, comme dirait Coluche ! Résultat, on consomme de la merde venue de Chine !

Écrit par : Marie-France | 13/12/2008

Le vocabulaire ronflant ... et puis, que du trompe-goût ... c'est bien ça que je dénonce quand je dis qu'il ne faut pas lâcher la proie pour l'ombre.

Bises à vous trois,


Écrit par : José | 14/12/2008

En même temps, un savagnin ferait l'affaire sans se ruiner complètement, non ? On retrouverait les caractéristiques du vin jaune ?
Oui, je sais, je dis n'importe quoi, c'est l'air de la Grèce...

Écrit par : Emmanuel | 14/12/2008

@tous: Bon on est d'accord ce me semble
@manu: c'est ce que j'ai proposé, en expliquant les différences, mais c'était encore trop ...

Écrit par : sandrine | 15/12/2008

Mais que je t'aime toi quand tu es comme cela! La vraie Sandrine, la seule, l'unique! Tu sais que tu manques toi aux Ecaviens. Je sais qu'en ces temps de fête tu dois avoir bien peu de temps pour toi. Et puis qu'ai-je ouï...un beau projet en perspective!!!??? J'attends de vos nouvelles. Plein de bonnes choses en attendant. Bizzzzz

Écrit par : fabienne | 19/12/2008

vIVE nOÊL Je passe pour vous souhaiter mes vœux par ce petit message, car je vais être absente pendant les fêtes.
Noël se nourrira de miel, de brioche et de lumière
Nous tremperons dans le bon café chaud la bûche
A la belle saveur de crème vanille et chocolat
Mille flocons de sucre glace tombent aux quatre coins de l’hiver
Et la maisonnée rêve à tous tes cadeaux, beau Père Noël.
Pour cette nouvelle année, Je n’ai que quelques vœux à formuler : La joie, le bonheur, l’amour et, bien sûr, la santé !
Que ces jours de festivités vous enveloppent de joie de vivre ! Et, que celle-ci se poursuive tout au long des mois qui viendront égayer vos jours de soleil.
Joyeux Noël,
Bonne et Heureuse année 2009 !

Écrit par : eleonora | 21/12/2008

Les commentaires sont fermés.