26/04/2008

Re gros coup de gueule

Un truc qui m'agace fortement pour le moment,c'est l'obsession du régime...On ne peux pas ouvrir un magazine sans tomber sur le dossier spécial "anti gras",anti cellulite" etc.Loin de moi l'idée de critiquer celles ou ceux(les hommes sont touchés aussi...) qui les pratiquent.L'important c'est d'être bien dans sa peau,et si ça doit passer par quelques kilos en moins,et bien soit.Je ne critique pas l'idée de régime en soi mais bien cette forme de manipulation qui pousse un nombre incalculable de femmes au supplice de la fonte des graisses.Ce qui me gêne,c'est cette espèce de fièvre saisonnière qui tourne parfois au délire.En substance,le message de ces magazines,c'est "Mesdames,vous qui avez mangé comme des grosses vaches tout l'hiver,camouflées par vos longs pulls,et vos bottes antifroid,il est temps de se secouer(le gras) et de retrouver une ligne correcte..."En gros(c'est le cas de le dire),c'est on se laisse aller la moitié de l'année,et l'autre on cravache pour ratrapper...

Si je comprends bien en Hiver,c'est la fête,on peut manger plein de cochonneries,éviter les épilations(vous n'avez pas remarqué que le sujet épilation est souvent juste derrière celui des régimes miracles...),ne pas faire de sport.Mais attention dès que reviennent les beaux jours,là ça devient draconien,c'est salade verte,bouteille d'eau et transpiration obligatoire pour tout le monde...et calculette,pour le sacrosaint comptage de calories,et pour les plus fortiches,on travaille les neurones et on le fait de tête!

Je trouve assez infantilisant ces articles qui complexent les femmes,toutes,même celles qui ont une ligne parfaite.C'est bientôt l'été,donc c'est régime.C'est bientôt l'été,donc on s'occupe de soi ...

Le pire,c'est toutes celles qui ont l'impression de n'en faire jamais assez,et qui peuvent tomber dans des comportements à risque.Un régime,quand c'est nécessaire,ça peut être très utile,mais il ne faudrait pas céder aux sirènes de la minceur parce que c'est la saison.Celles ou ceux qui ont réellement un problème de poids,c'est toute l'année.Arretons un peu de nous laisser embrigader par les diktats des magazines et retrouvons la liberté de prendre nos propres décisions.Nous vivons dans une société qui tend de plus en plus à nous dire quoi faire et quand(pas fumer,pas boire,pas avoir des comportements qui sortent de la norme,etc...),de là à nous dire quoi penser il n'y a qu'un pas...

 

15:59 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : regime, exces |  Facebook |

25/04/2008

jeu,le retour

Enigme trop vite résolue,(merci Mark),donc une autre,les 3 indices,...

  • Brigitte B a chanté une des richesses de mon terroir
  • mon vignoble s'accroche sur un piémont
  • je suis par essence nature et féminin

fines notes d'amandes et d'acacia,harmonie et rectitude ,un vin assez charnel mais avec maturité et fraicheur.A boire dès maintenant ou dans 7-8 ans...

Amusez vous bien...

 

14:05 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : jeu, devinette, vin mystere |  Facebook |

24/04/2008

Un deux trois jouez!!!

Revoici le petit jeu de fin de semaine.

Trois indices,une description et cherchez...

  • Bienvenue à toi petit scarabée...
  • Mon cépage majoritaire est la grenache
  • J'aime me faire "dorer" au soleil

UN vin au nez de fruits mûrs,arômes d'épices tirant sur la réglisse,concentré,une bouche pleine et riche avec une finale sur la confiture de fruits noirs,...

22:38 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jeu, devinette, vin mystere |  Facebook |

Biscuits au chocolat,pour Ugo

Qui n'aime pas le chocolat?

Ugo et moi nous avons préparé des biscuits au chocolat pour sa classe,et Ugo,en cuistot consciencieux,a bien sûr goûté à toutes les étapes...

Voilà ce que ça donne:

                                                                           


IMG_1675

 

Pour environ 40 biscuits:

  • 200 gr de chocolat noir
  • 120 gr de beurre
  • 150 gr de sucre
  • 2 c à soupe de fleur de mais
  • 200 gr de farine fermentante
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel

Fondre le chocolat avec le beurre au bain marie,mélangez oeufs et sucre,puis ajoutez le mélange au chocolat.Incorporez à la farine la fleur de mais et le sel puis ajoutez le tout dans le premier appareil.Vous obtenez ainsi une pâte assez consistante.A ce moment,vous pouvez ajoutez si vous aimez cerneaux de noix ou amandes.Ensuite,prélevez un peu de pâte avec une cuillère,déposez en plusieurs noquettes sur une plaque beurrée(attention à les espacer car la pâte va gonfler )et au four à 150° pour 5 à 7 min.Quand le dessus des biscuits commence à croûter,sortez les,laissez refroidir avant de placer sur une grille.

Bon appétit

IMG_1680

IMG_1673

15:48 Écrit par sandrine dans p'tites recettes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : biscuits, chocolat, ugo |  Facebook |

23/04/2008

Gros coup de gueule...

Eh oui,je suis plutôt pacifique en général,mais de temps en temps,il y a des choses qui m'énervent et là j'explose...

Comme la façon dont beaucoup de gens voient la nourriture.Loin d'être un vecteur de plaisir,pour certains elle ne revêt que l'aspect obligatoire de survie des choses,pour être en vie,il faut se nourrir,point barre.Envisagée comme ça,ça devient la porte ouverte à tout.D'abord à demander des prix toujours plus bas pour des aliments forcément de moins bonne qualité,au risque d'étrangler les petits producteurs qui n'arrivent plus à suivre.Au risque également d'appauvrir le paysage culinaire en privilégiant des variétés grosses productrices,mais souvent plus fades.Qu'importe l'important c'est dce remplir son estomac,pas de se faire plaisir...

Un autre aspect de notre société,c'est la course à la santé.Comment y parvenir?En adoptant une alimentation diversifiée,riches en légumes,saine ?Apparemment ce n'est pas suffisant puisque presque tous les produits sont maintenant supplémantés en Oméga 3,calcium,magnésium,et autres.Même les colas en contiennent.(vous pouvez boire ces boissons artificielles,pleines de colorants,etc,c'est plein d'antioxydants!?).C'est le monde à l'envers!!!

Je croyais naivement qu'en choississant des produits de saison,et en variant ses menus ,il était possible d'obtenir sa ration quotidienne de vitamines.

Maintenant,avant de se demander quel goût peut avoir un aliment,on regarde son prix,puis ses "valeurs ajoutées".A force,nombre de ces produits n'ont plus de goût...Les chicons(endives) ne sont plus amers...On déshabitue tellement les gens du vrai goût des choses qu'ils seraient incapables de manger des produits non standardisés.Les fromages n'ont plus le droit de sentir,ils n'ont même plus le droit de mûrir tranquilles puisqu'on fait maintenant des cloches spéciales pour éviter qu'ils ne "bougent" et n'attrapent de goûts trop forts...

Il ne faut pas croire que c'est réservé à l'alimentaire,certains vins subissent aussi cette standardisation.L'effet millésimes?Chez certains,ça n'a plus cours.

Les vins sont de plus en plus riches et alcoolisés...Pourquoi?Le réchauffement climatique?Pas seulement!

Certains ont privilégié la solution de facilité à la diversité et choisi des clones de cépages relativement stables,facile à conduire et de bon rendement,par rapport à d'autres variétés plus originales mais plus difficile à travailler.Si les degrés s'envolent,il faut regarder du côté des maturités de raisin qui arrivent de plus en plus tôt...Certains désalcoolisent(pour ma part,je ne suis pas convaincue par ce procédé qui règle le problème installé).D'autres reviennent à des clones plus anciens,aux maturités moins précoces.Il est évident que ces vignerons proposeront des vins bien plus originaux et équilibrés ....Certains cépages sont rares,il faut les préserver!Les terroirs de France ou d'ailleurs peuvent offir un panel de goûts et de sensations tellement différents.Oui,il y a d'autres vins que les chardonnay et les merlots(vous remarquerez d'ailleurs que dans les séries américaines,les héros ne boivent que ça,ou du Dom Pérignon.Quand aux rappeurs,ils préferent le Cristal Roederer...)

En conclusion,si nous voulons avoir encore de la diversité dans nos assiettes,et prendre du plaisir à table,il est temps de se demander ce que l'on veut vraiment.N'oublions pas non plus d'éduquer les jeunes palais,car ce sont eux qui prendront la relève.On entend encore trop d'absurdités à ce sujet comme ce pédiatre,à qui commençant à donner les repas solides pour Ugo et étant en pleine saisons des asperges,j'avais demandé si je pouvais lui en donner.(certains légumes sont déconseillés avant un certain age),m'avait répondu"vous pouvez essayer,il n'aimera pas,les enfants n'aiment pas les asperges".Comme je suis têtue,je l'ai tenté....Résultat,c'est son légume préféré...Comme quoi,il faut faire goûter,essayer et s'amuser.

L'expression "se nourrir" n'est pas seulement réservée à l'alimentaire,c'est dire l'importance qu'on lui accorde,bien au delà d'une simple satisfaction de la mécanique du corps.Réagissons donc avant de nous faire bouffer par tous ces machins inodores et insipides!

16:02 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : nourriture, coup de gueule |  Facebook |

22/04/2008

Vins de Belgique....suite

Volontairement,je ne vous ai pas parlé des "vins" de fruits,car pour moi ils n'entrent pas vraiment dans la catégorie vin.En effet,le vin,c'est:"le produit obtenu par la fermentation,totale ou partielle,de jus ou de moût de raisins"(définition officielle).

Les "vins" de pomme,coing,etc ne sont donc pas des vins au sens propre du terme,mais bien des boissons issues de la fermentation de fruits.

L'histoire des vins de fruits est un peu moins ancienne que celle du vin.Elle remonte à la petite aire glaciaire dont j'ai parlé dans et qui a provoqué une disparition quasi totale de la vigne.La population,devant trouver une autre boisson hygiénique(l'eau étant peu sûre,les produits alcoolisés devenaient "aliment"),on développa la bière.

Dans les campagnes les populations sont pauvres. Elles ne peuvent se permettre le luxe de la bière à partir de coûteuses céréales.

Leur réponse est la fabrication de boissons produites à partir de toute matière première apportant une eau non contaminée et des sucres, même en faible quantité : sève d'arbre, jus et sucs des fruits, infusions de racines ou graines.

Ces liquides fermentés, généralement peu alcoolisés, étaient dénommés "boissons ménagères", "boissons des champs", ou "boissons économiques".

Les bourgeois des gros bourgs boivent le cidre ou le poiré dans les régions où la culture des pommes et poires remplace celle des raisins. Les plus anciens documents décrivant la fabrication du cidre datent de 1755.

A partir de la moitié du dix-neuvième siècle ,les rendements des vignobles chutent à cause de l'invasion du philoxéra notamment. Le vin vint à manquer en France. Les vins d'importation étaient trop chers pour le consommateur quotidien.

La solution était simple : produire du "vin" à partir de toute matière peu coûteuse, riche en sucres, qui pouvait donner un produit plus ou moins similaire.

Les vins de fruits, de plus en plus intéressant se développent dans les campagnes aux lendemains de la grande guerre.

Dans les années vingt et trente les premiers livres spécifiques décrivent la fabrication des vins de fruits en Belgique

On trouve en Belgique de très bons "vins" de fruits,notamment à Roisin.A la tête de la production, un œnologue diplômé et reconnu met en oeuvre ses compétences pointues. Ludovic Boucart est gradué en biochimie et a obtenu le Diplôme National Français d'Œnologue.Un travail de sélection pointue au niveau des fruits(meilleurs producteurs et dans les meilleurs terroirs, selon différents critères : maturité, état sanitaire irréprochable, arôme, couleur, teneur en sucre, etc.)et des installation techniques irréprochables font qu'on élabore à Roisin certainement les meilleurs vins de fruits du Royaume.On y fait du vin de cerise(celui ci fait merveille sur les desserts au chocolat),de framboise,de fraise,de coing(à tenter sur un  foie gras),de rhubarbe,de groseille et un étonnant "sparkling" de rhubarbe,qui arrive à la cheville et même bien plus haut que ça de certains champagnes... En bouche ? Un concentré de fraîcheur, entre rhubarbe - logique – et pamplemousse. Parfait pour l’apéro mais également pour accompagner les plats exotiques. Un vent frais dans la bouche déjà salué par William Wouters, et Xavier Faber, deux de nos meilleurs sommeliers.

N'hésitez pas à être curieux et a aller goûter les productions artisanales nombreuses,vous aurez sans nul doute de bonnes surprises!

23:07 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vins belges, fruits, roisin |  Facebook |

Les meilleurs restos...

 Le classement des 50 meilleurs restaurants du monde vient de tomber.pour la troisième année consécutive,Ferran Adria et "el Bulli" sont sur la première marche.La cuisine moléculaire semble donc avoir plus que le vent en poupe...ca dépasse l'effet de mode pour s'installer dans le paysage culinaire mondial.Ensuite viennent:

2The Fat DuckUKChefs Choice
3Pierre GagnaireFrance
4The French LaundryUSABest in the Americas
5Tetsuya'sAustralia

A noter ,il y a un resto belge classé,14 ème l'année dernière et qui rétrograde jusqu'à la 28 ème place ,Hof van cleve.

La meilleure entrée,Alinéa,restaurant aux Usa.

Les trois premiers pays classés:La france (12)

                                                   Les USA(8)

                                                   Le royaume uni(7)

12:50 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : restos, meilleur, moleculaire |  Facebook |