06/07/2008

Drink me, I'm famous

       Le monde des paillettes et des stars , c'est trop cruel.... alors la vedette aime parfois à venir plonger les mains dans la terre et effectuer un retour aux sources et à la nature, pour bien montrer qu'elle  aussi est une personne  simple. Quelquefois , cette démarche est sincère et remonte aux souvenirs d'un grand père vigneron, ou à l'amour de la bonne chère qui conduit naturellement à la vigne.
Parfois, la raison en est plus pragmatique: money money money ! En France, ce n'est pas si évident, le marché du vin subissant comme tous les autres la baisse du pouvoir d'achat, par contre la stabilité de l'investissement et les avantages fiscaux sont bien là.Investir aux états unis semble beaucoup plus rentable dans l'immédiateté...

Quoi qu'il en soit ces vins existent, et on peut, on doit en parler: voici donc quelques uns de ces néo vignerons,et leurs vins....

Les  passionnés:

jean Louis Trintignant, domaine Rouge Garance. Discret à l'extrème, il est l'anti star du vin. Il ne communique que trés rarement sur son vin, pourtant parmi un des meilleurs de son appelation.

Pierrre Richard: Le chateau Bel Evèque ne  se défend pas trop mal, et élabore de trés sympathiques rosés.

Carole Bouquet: elle posséde de la vigne à Pantalleria, petite île prés de la Sicile, ivre de soleil et aux paysages fabuleux. Tombée amoureuse de l'endroit, elle s'est attachée au coin et à ses vins, de superbes moscato passito, couleur d'or et de miel, vins assez exceptionnels.

francis Cabrel: natif du sud ouest, le célèbre chanteur a voulu rendre hommage à ses racines, et s'est installé dans le Bruhlois.

Michel Denisot: posséde quelques hectares à Valençay, d'où sa famille provient.Pour l'anecdote...


Philippe Riboud (Escrime)- Château Roubine, cru classé de Provence dans le Var, un vin trés classe, des cuvées hautes coutures, trés trés bons vins dans l'ensemble.

La famille Coppola -Francis Ford Coppola possède le domaine Niebaum-Coppola depuis 1975 à Rutherford en Californie. Sa femme Eleanor et son fils Roman participent activement à sa gestion. Le cinéaste a également baptisé plusieurs cuvées du nom de sa fille Sofia.

les investisseurs:

Gérard Depardieu: il est partout en anjou, à Bordeaux , dans le sud en Languedoc.... en partenariat avec Bernard Magrez, il posséde quantités de vignobles de diverses qualités. Il est l'ogre , amassant les vignobles comme on collectionne les trophées.

Mais aussi Zucchero ( el spirito divino , chianti) Sting  (chianti ), Madonna ( ciccone vineyards) qui a aidé son pére a renflouer l'entreprise,Bob Dylan qui associé à l'italien Terni donne son nom à un vin dans les Marches , Italie ( Le terrazze), Luc Besson copropriétaire à Saint Chinian ( domaine des Seneaux), à Faugéres ( domaine Alquier), Christophe Lambert qui possède des parts dans les vins suivants :Côtes du Rhône- Domaine La grand' Ribe à Sainte-Cécile-les-Vignes dans le Vaucluseet Château Tour Seran dans le Médoc, Jean Alési, Mickael Shumacher, Bixente Lizzarazu,David Beckam,.....

Il existe aussi une autre catégorie, ceux qui prêtent leur nom et leur image, comme les Rolling stones en Californie ou Charlotte de Turkheim pour une coopérative alsacienne. D'ailleurs il existe un site spécialisé dans ce genre de vins " sponsorisés" :celebritycellars.com. Un autre français et non des moindres, Johnny Halliday prête son nom. Il  a rejoint cette année l'ex-PDG de France Boisson, Roger Santa, pour créer une société de diffusion de Côteaux du Languedoc : la Hallyday Wines Diffusion. Une première marque, Terre d'Aumes, a été lancée au mois de mars. Pas de mise en avant outrageuse de la rock-star. Les 50 000 bouteilles à 10 euros portent juste la mention « découvert par Johnny Hallyday ». Aucune ambiguïté non plus sur le rôle de Johnny Hallyday dans cette entreprise. Il est uniquement là pour la promotion et pour donner un coup de pouce à l'image des vins du Languedoc, région dont sa femme est originaire.

Alors qu'en penser?

Bien sûr, il est indéniable que pour certains, il s'agit avant tout d'un investissement financier, un placement. D'autres ont vraiment la passion du vin,quoi qu'il en soit, souvent ils s'entourent des meilleurs oenologues conseils, vinificateurs , etc pour réaliser des vins qui vont du bon à l'excellent. Les investissements matériels ( achats de cuves thermorégulées, construction de chai dernier cri, etc) ne sont en général pas un problème, ce qui donne à leurs vignerons ( hé oui, ce n'est pas Gérard qui cueille ses raisins, ni Carole qui presse,...ils ont déjà un boulot....)un confort de travail et peut être une plus grande liberté pour élaborer des vins de bonne qualité.

une seule chose à faire, goûter....la vérité est dans le verre!

Alors Vanessa, Johnny, vous ne serez pas seuls...





 
















 




















16:01 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vin, star |  Facebook |

05/07/2008

réponses du jeu....

Voici les réponses du jeu interblogs part two, rendez vous demain chez Philou pour la troisième et dernière partie. Si d'autres précisions vous paraissent nécessaires, laissez vos commentaires... 

Magret de canard en fine croûte épicée
Semoule aux pommes et aux raisins

Accord parfait :La grange tiphaine,montlouis demi sec,clé de sol,2006 :Pourquoi ? Parce que le plat est dans le registre du sucré salé, que les épices appelent plutôt un vin blanc pour rafraichir l’ensemble, mais pas sec .Un montlouis demi sec est la bonne option car il permet de rester en harmonie avec le plat en jouant sur fraicheur rondeur et accord sucré salé.

Accord moyen :Domaine Gavotty,côtes de provence, cuvée clarendon 2005 : un rosé comme celui-ci est une sorte de pis aller, les épices ayant tendance à écraser un peu les arômes du rosé.Un accord intermédiaire qui joue sur la fraicheur.

Accord improbable :Chateau Bonnet, entre deux mers, 2006 : ce vin sec et tendu est trop rectiligne et manque de profondeur pour soutenir le plat.Râble de lapereau
Tartelette de Herve
et jus à la Valdieu triple

Accord parfait :JB sénat, Minervois, le bois des merveilles 2004 : Qui dit Herve et valdieu dit d’office un vin puissant pour pouvoir être à niveau question arômes. Le côté très gourmand de ce vin malgré sa richesse, sera souligné de même que ses notes de forestières (champignons, etc) et giboyeuses.Très bel accord

Accord moyen :Domaine très cantou,gaillac,cuvée 100% duras,2006. Pas trop de puissance pour cette cuvée, mais une alternative acceptable, des tannins fins et pas trop rugueux, de la fraicheur en finale.Manque peut être un peu d’ampleur face au herve.

Accord improbable :Domaine des Huards,cheverny rouge, 2005 : trop léger, le vin passera complètement en dessous du plat, il sera tué…

 Chaud et froid de loup rôti aux petits
artichauts violets et citrons confits
                                                              Accord parfait : Ott, côtes de provence,clos mireille 2005 :senteurs de provence, de cuisine du sud, donc accord régional parfait.

Accord moyen : Dauvissat, chablis, forêts,2006 : la minéralité du chablis peut se marier assez bien au plat  mais manquera  certainement d’un peu de gras, pour soutenir le tout

Accord improbable :Domaine Labranche-Laffont,madiran, vieilles vignes 2004 : rouge, tannique, puissant, assurément l’inverse de ce qu’il faut : recalé !     Filet de pintade fermière et crème de Lapsang souchong
Pomme de terre aux arachides
Petits légumes printaniers.
Le match bourgogne !

Accord parfait : JM Vincent, Auxey Duresses blanc 2003 :pour ce vin de caractère, passé en fûts et à la présence fumée vanillée marquée, le thé semble n’être là que pour lui. De plus, le gras des arachides demande une certaine stucture, une certaine assise que lui offre ce vin à la fois terriblement plein rond et séducteur et élégant…

Accord moyen :domaine parize, givry blanc ,les champs nalot,2005 :joli vin, le givry tout en délicatesse souffrira de l’arachide qui endormira ses arômes subtils, néanmoins l’accord pintade et crème au thé peut fonctionner.

Accord improbable : Domaine du château de Prémeaux, aligoté ,2007 : trop vif, trop léger, c’est plus un vin d’apéritif.Plat trop complexe pour lui.   Magret de canard en écailles de chorizo
Sabayon de poivrons doux
P'tite ratatouille et pommes de terre anisées
  Accord parfait : Domaine Arretxea,irouléguy, cuvée haitza,2004 : Accord régional une fois de plus, avec les chorizo et poivrons, ainsi que l’anis. Le pays basque ds toute sa splendeur s’offre à nos papilles émoustillées. Un grand moment.

Accord moyen :Château Revelette,coteaux d’aix ,le grand rouge ,2002 : un peu moins régional, mais toujours dans l’idée sud, un beau rouge qui se lovera avec les poivrons et la ratatouille contre le canard et le chorizo, mais pourrait voir son côté chaleureux accentué par l’anis…Entre deux

Accord improbable :Domaine Bott-geyl, pinot noir d’alsace,2006 : trop nord, donc trop léger, pas assez de corps ni de puissance pour tenir la distance. Pas d’épices, que du fruit, ces deux là ne parlent pas le même langage.

21:38 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

03/07/2008

devenir un expert en vin en moins de 5 min...V

Aujourd’hui on va faire une petite leçon de vocabulaire, parce que je voudrais vous éviter d’avoir à rester bouche bée devant une expression inusitée…. Pour être un vrai pro, il faut savoir manipuler les mots du vin tel un jongleur expérimenté…

Prêts, prenez des notes:

Arômes: l’ensemble des senteurs et saveurs d’un vin, tout est à peu près possible, quoi que l’arôme de croûte de fromage est en général peu apprécié des vignerons, préférez lui l’expression arôme fermentaire, c’est plus classe.

Dans le même ordre d’idées, on ne parle pas de pipi de chat, mais on dit et si possible d’un air pénétré, ” il sauvignonnne” ….

On ne dit pas ; ça sent le brûlé ou le caoutchouc mais :” ce vin développe des arômes empyreumatiques”.

 On n’émet pas de doutes sur un vin , on dit: ” il est fermé” ( solution de repli diplomatique).

On ne parle pas de vins mal dégrossis, ou brutaux, on dit ” il a du caractère” voire ” il est très terroir, non? “.

Pour les rieslings, ne manquez pas de citer l’arôme célèbre de pierre à fusil, et dites émerveillé, quelle belle minéralité ( arômes fluctuant entre la pierre, et les autres minéraux, sic)

Pour les sauvignons,citez le bourgeon de cassis, voire la civette ( en gros des odeurs acides d’urine, ou végétales)

Pour les chardonnays, ne manquez pas d’ énumérer les arômes toastés et beurrés( ambiance petit déjeuner)

Pour les merlots, parlez des arômes confiturés , il n’est pas utile de préciser la confiture de quoi, ça pourrait être n’importe quoi, c’est aussi bien de rester vague.

Pour les Syrahs, parlez de Kérala, ( poivre noir,) so chic…

Pour un sherry, parlez des merveilleux arômes oxydatifs ( fruits secs, noix, miel,). Attention à ne pas dire oxydé, vous seriez derechef mis au ban des pros du vin.

Avec les vins moelleux, entre deux fruits exotiques, glissez un peu de cire d’abeille ( ambiance océdar)

Vous voilà déjà un peu préparés à affronter certains pièges, mais n’oubliez pas, soyez pro jusqu’au bout et surtout, naturels !

14:02 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : humour |  Facebook |