02/08/2008

jamie et moi....

J’aurai pu, c’est sûr, vous raconter mon parcours chaotique qui m’a conduit du point ” langues et philologie romanes” au point “sommelière”, en passant par l’hotellerie. Un itinéraire qui n’a rien de classique, mais qui n’a qu’un fil d’Ariane, la passion.

J’aurai pu, aussi, m’attarder sur mon amour pour le vin , qui s’est révelé un soir, devant un mezze, et une paire ( oui, deux c’est mieux) de magnifiques yeux verts.

Mais j’avais envie de vous parler de quelqu’un d’autre que moi, qui me fascine. .. Ce type m’émeut, me met en transes, me fait rire, m’intrigue pour plein de raisons.

Lui, c’est Jamie Oliver.

D’abord, j’ai toujours trouvé un homme qui fait la cuisine terriblement sexy ( messieurs , sachez le!), mais attention, il ne faut pas faire ça n’importe comment. La cuisine est affaire de toucher, de sensations, de doigté.

 Un homme qui pétrit la pâte à pain, qui sait être fort tout autant que délicat à cet exercice, un homme qui étend les pates qu’il vient de confectionner pour les faire sècher, qui les étire sans les briser. ..

Un homme qui sûr de lui, découpe des légumes, tourne dans une sauce, surveille un soufflé ou un gigot dans le four….

Evidemment,si la dextérité et la passion sont importantes, un joli minois peut aider… Je ne sais pas pourquoi, mais Joel Robuchon, il est loin de me faire monter au plafond.

Jamie, lui, en plus d’être doué, est so cute ! ( ben oui, faut que je m’entraine avec l’anglais si je veux le séduire!).Il a cette façon désinvolte de jongler avec les aliments, les saveurs, de rendre n’importe quel recette facile et alléchante. Parce que chez lui, cuisiner, c’est viscéral.

Peut être parce que ses parents tenaient un resto, que pas spécialement doué à l’école, il a vite trouvé bien plus d’attraits au piano et à la batterie ( de casserole). L’analogie des termes de cuisine et musicaux n’est pas innocente, car il aurait tout aussi bien pu être une Rock star.

Jamie est virevoltant, passionné, insaississable. C’est une personnalité attachante, poussé par son amour des bons produits ( spécialement italiens), il essaie de démontrer qu’avec un peu de coeur cuisiner est à la portée de tous.

Extrèmement populaire, il entre par la petite lucarne chez les familles anglaises d’abord, puis progressivement , le public s’élargit. Sa jovialité, sa façon simple et claire de présenter les recettes, font qu’on n’a qu’une envie, se lancer et cuisiner avec lui, comme lui ( et plus si affinités).

Mais Jamie, n’est pas homme à se contenter d’apparaitre à la télé sans apporter quelque chose de neuf, de différent. Il sera à l’initiative par exemple, d’un programme censé améliorer l’ordinaire et l’équilibre alimentaire des cantines scolaires anglaises, tout en respectant les budgets serrés. Au départ, pour ces enfants habitués aux french fries, Fish and chips et peu enclins à avaler des légumes, le défi avait tout de la gageure. Et puis, en cuisinant avec eux, en leur faisant goûter, en rendant la nourriture ludique, il parvient à leur faire manger des menus de plus en plus variés et équilibrés.Les cantinières bénéficient d’une formation ” made in jamie”, dans un camp culinaro militaire, où elles apprennent de nouvelles manières de mitonner de bons petits plats.

Jamie est aussi à l’origine d’un projet assez incroyable. Monter, avec 15 jeunes n’ayant aucune formation culinaire de départ, un restaurant dont l’objectif principal sera la formation de jeunes sans emploi et sans qualification, mais  à un niveau gastronomique. Après avoir sué sang et eaux, essuyé des défaites ( abandons en cours de formation), le resto finit par se monter et c’est un triomphe. Une belle aventure humaine, et un joli coup de pied à l’étrier pour ces jeunes gens.

En bref, ce garçon, je l’aime, parce qu’il est doué, c’est incontestable, parce qu’il décomplexe toutes les aspirantes cordons bleus et les apprentis cuistots, mais aussi, vous et moi, en montrant que cuisiner, c’est pas de la magie. Juste quelques bons produits, un peu de coeur de d’envie, et on y est.

Ps: Jamie, si tu veux, tu peux venir à la maison quand tu as un créneau, on fera des pâtes ensemble, mais je ne garantis pas qu’on terminera la recette …… 

Re Ps: et qu’on ne me parle pas de Cyril Lignac, ce pseudo jamie, qui n’en a ni l’envergure, ni le talent. Ce n’est qu’un ersatz….

23:11 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : jamie oliver, passion, cuisinier |  Facebook |

31/07/2008

fait chaud........ drink list !

On est en été, c’est un fait, alors une petite drink list, ça vous dit ? Des vins sympas, à boire toute l’année, mais encore meilleur sur une terrasse, les pieds en éventails, un petit vent frais dans les cheveux, un serveur avenant, le soleil au zénith, et vous à l’ombre. Détendez-vous…vous y êtes ?

  • clairetteok.jpgParce que l’été, c’est rock, c’est pétillant, c’est frais… un bel effervescent comme une clairette de Die : on fait le plein de senteurs de muscat, vous savez ces petits fruits charnus et sucrés qu’on prend plaisir à croquer, et bien c’est ça, avec en plus des fines bulles qui viennent vous titiller les papilles.
  • juranconok.jpgParce qu’en été, il fait chaud, trop chaud et qu’on a envie de paresser, on se tourne vers les jurançons moelleux : confortables comme un hamac, un vrai vin de paresseux, on savoure l’exotisme de l’ananas et du fruit de la passion sans bouger de chez soi, qui dit mieux ?
  • imagesh.jpgParce que l’été, c’est les barbecues, les fêtes entre potes, on savoure un vin de loire rouge frais, comme un chinon : de la framboise, de la groseille, et une bouche veloutée. Et servi un peu frais, juste rafraichi dans un peu d’eau et de glace, hum!
  • vin-blanc.jpgParce que l’été, c’est la saison des amoureux, des moments à deux, on choisit de beaux vins blancs élégants et fins, comme des chablis. Une petite pointe saline sur la langue, des arômes d’acacia, de groseille à maquereau, de pêche blanche, une séduction subtile, mais sûre…
  • rose.jpgParce que l’été, c’est de toutes les couleurs mais surtout rosé, on choisit un marsannay, qui nous changera un peu des provence : des senteurs de cerise, de cassis, une bouche ronde et friande, un péché de gourmandise.

18:11 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : chaleur, vin, ete |  Facebook |

30/07/2008

Boum du rosé!

La consommation du vin rosé en France augmente sensiblement depuis quelques temps. elle passe d'environ 7 % des vins consommés à 21 %. Cette consommation en hausse est propre au marché français, à l'export on ne note pas de hausse aussi significative.

Alors pourquoi ce soudain regain du rosé qui était plutôt un mal aimé par rapport à ses homologues rouges et blanc?

Est ce sa réputation qui s'améliore, ou le matraquage marketing qui porte ses fruits ou encore cette image d'easy drinking qui lui colle à la peau?

Il est en vrai que de plus en plus, on cherche des produits immédiatement accessibles, faciles à appréhender et que de plus en plus, on ne cherche plus spécialement à faire vieillir des vins. Manque de place, difficulté de trouver ou de posséder une bonne cave, immobilisation de capitaux....

Les raisons de ne plus laisser vieillir les vins sont nombreuses. Et d'ailleurs nombreux sont les vignerons qui suivent cette tendance et vinifient en conséquence des produits immédiats sur le fruit, parfaitement friands dès leur premiers mois de bouteilles.

Ca ne veut pas dire que les vins d'aujourd'hui ne sont  plus aptes au vieillissement, juste que les habitudes de consommation évoluant, les pratiques oenologiques aussi...

 

11:55 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vin, rose, regain |  Facebook |

24/07/2008

Des chemins tortueux...ou pas

Souvent, j'aime à consulter les mots clés pour voir comment vous arrivez ici et parfois c'est assez surréaliste. En voici quelques uns....

pourquoi j'ai des palpitations:                je sais pas, mais peut être vaudrait il mieux consulter?!

un blog sensuel ou trouvé des fraises et du champagne    bon, en fouillant bien, on doit pouvoir trouver tout ça ici, mais je ne suis pas sûre que ça convienne, allez savoir pourquoi...

contient des sulfites neurones première partie ok, c'est sur le neurones que j'ai un doute

sensualité skynet blog: c'est officiel, c'est l'été, il fait chaud( heu?), les gens sont énervés

cochons: les animaux ou bien? et puis tout est bon dans le cochon.... rien à voir ok, mais comment on atterrit sur un blog vin, en tapant cochons, hein? comment?

brunes amoureuses : raté, je suis blonde comme les blés !

chicha à huy: la drogue, c'est maaaaaal! non mais,!

vin suisse manger: non non, le vin suisse c'est mieux de le boire

rond bedon liège: pas suivi là, liège ok, mais rond bedon? je m'interroge

blog sexy et sensuel:c'est confirmé, les gens sont très très énervés

moulage du sein de la pompadour:mais qui peut chercher ça?

un vin poli:on ne répetera jamais assez l'importance de la bonne éducation, et les vins ne font pas exception (sic).....

17:32 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : humour, mots cles |  Facebook |

14/07/2008

Quoi de Neuf?

 

 

    Le champagne Jaquesson est un trés beau et noble champagne. Les frères Chiquet, à la tête de la maison, s'évertuent à hausser toujours plus haut la qualité, tout en gardant les prix à un niveau raisonnable.

Pour avoir goûté pas mal de cuvées chez eux, je peux dire que c'est probablement une des plus belles maisons de modeste structure en Champagne actuellement. Des champagnes tendus, profonds, élégants et racés qui sont un vrai plaisir à la dégustation ainsi qu'à table.

Et celà va continuer à l'avenir, car les deux frères viennent d'accroitre leur participation au capital de 51 à 66 % des parts, ceci afin de consolider leur position et éviter le rachat par Albert Frère, qui aurait bien aimé ajouter cette belle maison à son tableau de chasse ( Cheval blanc, Rieussec, L'évangile).

 

Toujours en Champagne, il semblerait que le gouvernement français, soucieux d'équilibrer son budget et de dégraisser le mammouth des armées, souhaiterait vendre une caserne et ses terrains  en Champagne. Rien de bien extraordinaire si ce n'est que celle ci se trouverait en plein milieu de l'aire d'appelation, et quand on connait les prix de vente de ces terrains et la demande sans cesse croissante de champagne de par le monde, on peut imaginer la belle plus value.... Affaire à suivre....

14:30 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vin, champagne, jaquesson |  Facebook |

13/07/2008

Coups de coeur....

Pour ceux qui ont suivi le concours interblogs, deux des vins qui étaient proposés sont là:

 IMG_2126

Ils font partie des coups de coeur de l'été, et je vous encourage à les découvrir un peu mieux si ce n'est déjà fait.

voici ce que vous pourrez lire à leur sujet:

domaine Vincent,santenay les gravières, blanc 2006: "Une découverte majeure !produit par le vigneron le plus talentueux de son village, nous ravit par son côté immédiat, ses fines notes grillées et l'éclat de son fruit. Un très beau blanc de gastronomie qui ne craint pas de se confronter aux mets les plus fins.  16/ 20 "

domaine gavotty, cotes de provenvce rosé, cuvée clarendon, 2007: "un superbe rosé de saignée, taillé pour la table, avec ses notes florales et sa très belle fraicheur de bouche.      15,5/20"

14:38 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vins, blanc, rose, commentaires de degustation |  Facebook |

09/07/2008

Would you be my wine lover?

Le speed dating, vous connaissez forcément, ces soirées pour célibataires en mal de couple, ceux qui veulent rompre leur solitude et trouver enfin l’âme soeur.
En quelques minutes, vous pouvez faire connaissance avec des personnes différentes, voir si ça peut coller, et ensuite décider ou non, d’aller plus loin dans le processus.
Et bien, nouveau concept, le wine dating débarque!

Après les cours de cuisine pour célibataires, (sûr plonger les mains dans la pâte, ça rapproche!), voici les soirées spéciales célibataires et vins.
Une soirée d’initiation au vins, avec des dégustations, des ateliers pratiques, et une séance de questions en groupe, pour assurer des échanges entre les participants.

Le but ? Réunir des gens ayant au moins une passion commune et voir si des affinités peuvent se créer…
Et pourquoi pas, après tout? On est déjà allé tellement loin dans la programmation des rencontres que un peu plus ou un peu moins…

Attention tout de même à bien garder en tête l’aspect dégustation pour les bourgognes capiteux, bordeaux virils et côtes du rhône sensuels qu’on ne manquera pas de vous servir  plus la petite coupette de champ’ de fin de cours qui vous ferai  ramener chez vous la perle rare et constater qu’en fait de Georges Clooney, c’est quand même plus un Georges qu’autre chose.

A bon entendeur !

16:03 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : vin, degustation, celibataires |  Facebook |