30/06/2008

devenir un expert en vin en moins de 5 min...IV

Nous en sommes déjà au quatrième point de notre aprentissage express du monde merveilleux du vin. Je vous propose de vous instruire quant au vin à apporter en tant qu’invité. Même si madame de Rotschild, (nad pour les intimes) vous expliquera qu’il relève de la goujaterie d’apporter un bouquet de fleurs, et qu’il faut le faire livrer quelques heures avant, afin que l’hôtesse ait tout loisir de lui trouver vase et place qui conviennent, tout comme apporter une bouteille de vin parait indélicat. Cela semble suggérer que votre hôte ne propose pas de vins de qualité.

jOr c’est un présent fort couru, et pour ne pas nous priver de ce petit plaisir, voici quelques mises en situation.

Chez vos parents, avec chéri(e)

Apportez du champagne, dites que c’est chabichou(te)  qui l’a choisi pour faire honneur à la pétillance de votre maman et à la prestance de votre papa. Anecdote : oui, on a fait la route des vins de Champagne, c’était pas terrible et puis toutes ces galeries, on a failli se perdre, heureusement que Biquet(te) a un GPS intégré, tu te rends compte, maman, il a sauvé ta fille ( ton fils) d’une mort certaine !

Chez vos beaux-parents, les parents de choupinet(te)

Apportez du Bordeaux, rouge, viril, surtout pas de Bourgogne (et d’ailleurs renchérissez avec beau papa, ces vins sont indigestes et lourds), pas de beaujolais (le vin du “vulgaire”). Il vous faut du vin qui tienne, aie du corps, de la cuisse, du gigot ( ah belle-maman du gigot aux haricots, mais quelle bonne idée, c’est mon plat préféré), du genou… Enfin, allez-y mollo avec les descriptions jambesques au risque de paraitre grivois(e). Petite anecdote à replacer : je n’ai pas pris de Margaux, vous savez comme ils sont surévalués, s’en est risible… Mieux vaut mon chateau Tire Bouchon déglingué, ça c’est du vin classe.

Chez vos copains

Un cubi de rosé, un litron de rouge, ce qui compte c’est la quantité. Racontez comment vous prîtes une douche dudit vin à votre dernier festival rock. N’oubliez pas d’y ajouter glaçon et limonade, c’est la fête ou bien ?

Chez vos amis

Côtes du rhône, ou faites-vous mousser en apportant quelconque vin d’argentine que vous agrémenterez d’un discours : ” tu sais quand je chevauchais dans la pampa, chez les gauchos…”

Quoi qu’il en soit, restez naturels, le vin ça vous connait non?

17:10 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : humour |  Facebook |

17/06/2008

Petites phrases ...

 

 entendues et à éviter chez un caviste.... parce que oui, parfois il est susceptible....

  • " dites, il est périmé,votre vin , là, il est de 2003...." ( sic)

 

  • "qu'est ce que vous avez de bon?" ( en fait j'ai que des trucs dégueu mais j'essaie de les fourguer quand même)

 

  • "c'est pour un connaisseur, vous savez" ( oh non, pas ça.... )

 

  • "vous savez dans mon guide machin chose, il est dit que ce vin est fooooooooooooooooormidable, vous n'en avez pas ? " ( si si, j'en ai mais je le garde pour moi, gniark gniark)

 

  • moi je n'aime pas le vin, je n'aime que le rosé ( c'est quoi alors du rosé? )

 

  • "j'ai fait le tour des grandes surfaces, pas moyen de trouver ... " ( fallait venir ici d'abord)

 

 

 

 

14:09 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : pour rire, humour |  Facebook |

10/06/2008

choisir du vin, un casse tête?

En fait pas tant que ça, et à la demande générale de….en fait ,1 personne,(ben oui,je suis loin d’être la rock star du pinard que je rêve d’être,et pourtant je m’entraine ,et dur….alors bon en attendant  de pouvoir tout pèter dans une chambre d’hotel parce que mon chateau Margaux est servi un degré trop froid,un comble!!!!ou bien  parce que mon champ' a trop de bulles….mais là je digresse,revenons à nos bouteilles).

Ce n’est pas très compliqué ,disais je, à condition de suivre quelques règles simples mais souvent efficaces…

D’abord,le prix! S’il est vrai que cher ne veut pas forcément dire bon, fuyez tout de même les vins trop bons marchés. A moins de Trois euros, il n’est pas garanti que vous n’aurez que du vin dans la bouteille (produits chimiques pour améliorer les goûts,…) et encore moins que vous aurez quelque chose qui se boit et qui renversé sur votre joli tapis ne fera pas un trou de la taille du diamant de fiançailles de Mariah Carey (énorme pour celles qui ne l’aurait pas vu,mais de seconde main,gniark gniark!!!).

De même pour certaines appelations prestigieuses, n’espérez pas trouver en dessous d’un certain prix du bon (du Chateauneuf du Pape à 3 euros, c’est mort,… il faut au moins compter une dizaine d’euros). Pareil pour les champagnes, mieux vaut choisir un bon crémant moins cher qu’un champagne bradé.

Pour ne pas vous ruiner, allez du côté des Sud, Languedoc,Roussillon,Sud Ouest où l’on trouve de trés jolis vins à prix raisonnables ou de la Loire.

Le mieux, c’est de connaitre un caviste sérieux qui vous conseille selon vos envies, vos goûts, votre budget. Normalement, il connait sa sélection et peut vous éclairer au mieux.

Si vous êtes de tempérament indépendant ou aventureux, ou les deux, fiez vous à l’étiquette. Attention,pas seulement son esthétique (quoiqu’en général, un vigneron qui vend bien le fait aussi grâce à ça…) mais aussi à ce qui est écrit dessus, et oui, même en tout petit…. Vieilles vignes signifie en gén un vin assez traditionnel, peu fruité, et souvent “élevé en barriques”. Si la décoction de chêne vous plait,foncez,sinon… Vérifiez qu’il s’agit d’une AOC(gage de qualité,enfin souvent…), le millésime (un blanc de plus de 10 ans, on se méfie sauf exceptions..;), la mise en bouteille (propriétaire ou cave coopérative, s’il est vrai qu’il existe des très bonnes coop, ce n’est pas la majorité)…

Sinon,rien ne vous empêche de faire un tour sur mon blog et de me poser les questions qui vous viennent, j’y réponds toujours…

Bon, je m’autopromote un peu,mais on n’est pas une rock star du pinard sans sueurs ni larmes….

19:31 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vbin, choisir, caviste, humour |  Facebook |

08/06/2008

Bientôt lundi, on reprend le boulot...Comme ça, ça vous dit?

17:09 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, video, boulot |  Facebook |

12/04/2008

Comment devenir un expert en 5 min? 3

Suite des posts précédents pour complèter votre prestigieuse formation d'expert(pour ceux qui n'auraient pas assisté aux deux premières leçons,le rattrapage c'est par là:
  • comment devenir un expert en 5 min et comment devenir un expert en 5 min ,II )
  • Nous voici donc maintenant en situation chez un vigneron...

    D'abord et avant tout,laissez votre femme au choix:a l'hôtel,au centre ville(virée shopping),dans un musée,sur le parking du supermarché du coin,pourvu qu'elle ne vienne pas avec vous!Le vin est affaire d'homme ...

    Si toutefois,vous ne pouviez pas faire autrement,tant pis,mais pourvu qu'elle se taise!

    Arrivés au caveau,vous saluerez cordialement le vigneron,mais pas trop:il ne faudrait pas qu'il croie qu'il a partie gagnée.

    Avant de goûter,assurez vous de la présence réelle et bien réelle d'un crachoir.Un vrai crachoir,j'insiste,pas le vase que la femme du vigneron allait justement remplir de fleurs toutes fraiches.Ca vous évitera de cracher dans un récipient innaproprié ou pire ,de vous retrouver la bouche pleine,à faire des signes désespérés tel Bernardo à Zorro,afin qu'on vous indique un crachoir....Imaginez un type rouge et faisant des moulinets avec les bras,c'est tout de suite moins convainquant comme expert,non?

    Si vous goûtez un vin blanc,posez la question "malo ou pas malo"?(la fermentation malolactique,communément appelée malo,dégrade l'acide malique en lactique et permet de faire chuter un peu l'acidité du vin)

    La réponse vous importera peu,mais le vigneron sera fier de vous exposer les raisons de son choix.Evidemment,vous hocherez la tête d'un air convaincu.

    Pensez aussi à parler de skin contact,(macération pélliculaire),ça fait toujours bien...

    Mots à replacer à l'occasion:microbullage,osmose inverse,cryoextraction,etc.Pas facile,mais efficace!

    Pour un rouge,ne demandez pas s'il a été veilli en fûts,mais combien de temps il a été élevé.C'est toujours mieux un vin poli,non?

    Demandez l'assemblage,mais attention pas partout(en Bourgogne,vous seriez grillé!)

    Si vous êtes en France,surtout ne parlez sous aucun pretexte des vins du nouveau monde,sinon parlez abondemment des vins français...

    Pour faire vraiment pro,vous pouvez prendre qq notes(vous n'êtes pas obligé d'écrire ce qu'on vous dit,mais griffonnez n'importe quoi,l'important c'est le carnet et le stylo,ça ça vous pose un homme!

    Enfin,quand vous serez arrivés au bout de la gamme ,remerciez le,et hop,en voiture Simone....vers de nouvelles aventures!

     

    18:23 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, vin, degustation |  Facebook |

    08/04/2008

    Vignerons,drôles de z'oizeaux!!!

    Chez les vignerons,on rencontre toutes sortes de personnages des plus attachants aux plus drôles,des plus énervants aux plus sympas.Voici donc pour vous un florilège de réactions vigneronnes.

    Un vigneron,ça peut être:

    Modeste:"oui,bon là vous goûtez mon viognier,mais il est pas génial...non,ma syrah,elle est pas super non plus,enfin si vous voulez vraiment goûter..."Il va sans dire que les vins étaient bien meilleurs que ce qu'il voulait bien en dire

    De mauvaise foi:"Non,mon vin n'est pas bouchonné,il est rustique!"

    Econome:"vous avez fini de goûter là?alors le reste des verres repart à la bouteille,faut pas gâcher"

    Poéte:"si,si je vous assure,il sent le platane frais balayé par les vents mon vin..."

    Ironique:après avoir encaissé les questions sur son vin faites par des journalistes qui s'inquiétaient plus des assemblages et des vinifs que de le  goûter:"alors l'assemblage,c'est 17% de syrah,25% de grenache,64% de carignan et 42% de mourvèdre..." cherchez l'erreur! 

    Adepte du troc:j'ai déjà assisté à des trocs à l'arrière de voitures,pinard et truffes contre trappistes et chocolat belges...

    Vendeur dans l'âme:"oui mon vin ,c'est le meilleur du monde et si vous en achetez 12,je vous offre les 48 suivantes ...

    Et pour terminer,voici une de mes expressios préférées pour dire d'un vin qu'il est (trop) boisé ,"ça sent la mort,"(un cadavre finissant son destin entre quatres planches...)

     

    11:17 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vigeron, humour |  Facebook |

    22/03/2008

    comment devenir un expert en 5 min ,II

    Les premiers conseils vous ont plû,vous en voulez encore...Et bien,en voilà:

    Vous êtes au restaurant avec un ou une Chéri(e) potentiel(le),comment l'épater?

    Deux possibilités:si vous êtes une femme,battez des cils telle une biche prise par un chasseur et dites:"Oh moi tu sais,le vin je n'y connais rien...Vas y toi"

    En effet,tout le monde sait que les femmes ne connaissent rien au vin et que c'est totalement réservé aux hommes!C'est sérieux,là.Ainsi,maintenant c'est à votre partenaire de se débrouiller...

                Vous êtes un homme,alors là c'est plus compliqué.Mais qu'importe vous en avez vu d'autres...Gonflez votre torse de la manière la plus virile qui soit et prenez un air assuré.Tenez la carte des vins fermement,parcourez là du regard et c'est là le plus important,faites part de quelques commentaires,sur un ton détâché."Tiens,il l'ont celui-là","ah ça surtout pas",ou simplement des "huum" inspirés.Attention jamais de commentaire sur les prix,vous passeriez pour un radin.Interdit numéro deux:jamais de vin du patron en pichet,vous êtes un connaisseur que diable,un peu de tenue!

    Ensuite,vous direz:"Je me sens plutôt aventureux ce soir,je connais par coeur la plupart de ces vins,si on se laissait surprendre".Le patron ou le sommelier ou le serveur étudiant en architecture vous apportera une bouteille.Il vous faudra la goûter...Soyez malin,laissez goûter madame.Gênée,elle n'osera rien dire et se rengorgera de ce grand honneur qu'un connaisseur comme vous lui fait en lui confiant cette responsabilité.Si par hasard elle refusait,ne vous decontenancez pas...Toujours virilement,saisissez le verre(attention au cristal quand même),sentez,goûtez rapidement et dites s'il s'agit d'un vin blanc"parfait,mais il pourrait perdre quelques degrés" et si c'est un rouge"ne pourrait on pas le carafer,il me semble bien jeune".

    Votre assurance ne devrait pas manquer de faire mouche!

    Alors on dit merci qui?

     

    13:45 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : degustation, expert, vin, humour, restaurant |  Facebook |