13/07/2008

Coups de coeur....

Pour ceux qui ont suivi le concours interblogs, deux des vins qui étaient proposés sont là:

 IMG_2126

Ils font partie des coups de coeur de l'été, et je vous encourage à les découvrir un peu mieux si ce n'est déjà fait.

voici ce que vous pourrez lire à leur sujet:

domaine Vincent,santenay les gravières, blanc 2006: "Une découverte majeure !produit par le vigneron le plus talentueux de son village, nous ravit par son côté immédiat, ses fines notes grillées et l'éclat de son fruit. Un très beau blanc de gastronomie qui ne craint pas de se confronter aux mets les plus fins.  16/ 20 "

domaine gavotty, cotes de provenvce rosé, cuvée clarendon, 2007: "un superbe rosé de saignée, taillé pour la table, avec ses notes florales et sa très belle fraicheur de bouche.      15,5/20"

14:38 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vins, blanc, rose, commentaires de degustation |  Facebook |

28/05/2008

Orgasme vinicole en vue...

Les vins blancs ne sont pas assez reconnus à mon avis,parce qu'ils leur arrivent de nous donner des émotions intenses.
On doit les boire vite,froids,parfois glacés.C'est témoigner bien peu de respect à ce noble produit.

Quant à les boire vite,si pour certains,il est avantageux de les boire sur le fruit,tout friand de jolis arômes explosant en tout sens,des vins plus âgés n'en réservent pas moins de belles surprises,et peuvent encore réserver leurs plus beaux feux d'artifices à qui aura eu la patience d'attendre.

Dernièrement,j'ai été impressionnée par un Chassagne Montrachet 1994 de Marc Colin,une bouteille mystérieusement oubliée dans la cave,alors que ses comparses avaient été bues depuis longtemps et avec grand plaisir.

Le vin ne présentait pas de trace franche d'évolution ,le nez intense se déroulait langoureusement autour du noyau d'abricot,d'un chouia de cire d'abeille,d'une pointe de miel,et de fleurs d'églantier et d'aubépine.

En bouche,que dire?Celà a explosé dans tous les sens,le noyau d'abricot toujours présent ainsi que son fruit,l'or du miel,le citron confit,et toujours les délicats pétales des fleurs qui lui donnait une classe folle.Et une fraicheur!

Je n'en suis pas encore revenue...Que de bonheur peut procurer un vin qd il est bien fait...

02/05/2008

Mwouais...et Yes!

Je me suis posé la question,dois je ne parler que des vins que j'ai appréciés,ou bien aussi de ceux qui ne m'ont pas plu?Est ce bien nécessaire d'offrir une tribune à des vins que je ne juge pas concluants...Et bien finalement je me suis dit que:

  • d'autres ont bien le droit de se forger une opinion différente
  • je détesterais passer pour un gourou qui dirait ce qu'il faut boire ,ce qu'il faut aimer...
  • si c'est vraiment mauvais,autant le signaler afin que d'autres ne s'y frottent pas de trop près
  • mon palais n'est pas infaillible,je peux me tromper

Voici donc le vin en question:il s'agissait d'un vin italien(et dieu sait si j'aime ça qd c'est bien fait...)Ca' de Mocenigo,verduzzo friulano,Grave,2004...

Une robe légèrement dorée,un peu évoluée déjà,un nez mou et plat,qui vient s'avachir sur des fruits jaunes plus très frais...En bouche,c'était pas mieux,toujours l'impression d'avoir affaire à un vieux macho vautré dans son divan,et qui ne se lève pas pour vous dire bonjour!La mollesse est vraiment le fil conducteur de ce vin.Si l'on aime les vins sans reliefs et sans surprise,...

Par contre,dans la même zone de prix,j'ai été très surprise par un joli merlot,vin de pays de la cité de Carcassonne,domaine Sarrail,2004.

Un nez très gourmand de petits fruits rouges,une pointe de menthol et de tabac blond,font qu'on n'a qu'une envie,y tremper les lèvres pour voir s'il tient ses promesses.Et il les tient de belle manière,puisque la bouche ronde et veloutée,s'ourle de fruits croquants,de ce tabac blond qui fait grand effet,pou terminer sur une jolie fraicheur,bienvenue sur ce type de vins.Un grand bravo pour ce petit moment de plaisir sans prétention.