07/07/2008

La nature, c'est tous des cons ...

 

 Oui, en vérité je vous le dit: pourquoi aller s'embêter à aller chercher du fromage de petit producteur, au lait cru ou pas, du fromage qui a demandé temps et patience pour arriver jusqu'à nous et nous livrer ses odeurs et ses saveurs, alors que le monde merveilleux du fromage industriel nous offre sur un plateau des trésors nutritifs.

Pensez donc les petits fromages fondus si amusants à déballer, si pratiques, au goût toujours identique. Et si en plus, les industriels dans un souci d'économie et de non gaspillage, vont jusqu'à recycler les fromages périmés ou présentant des défauts en les refondant, puis en les incluant à du fromage frais pour ensuite obtenir ces fameux fromages fondus, qu'en dites vous?

Des produits à haute teneur nutritive, puisqu'on peut y trouver des vers, des crottes de souris, des résidus d'encre, des restes d'emballages...Un point de plus pour la diversité alimentaire !

Non je n'ai pas peté un plomb, non ce n'est pas de la science fiction, mais bien ce qui se passe actuellement. le scandale du recyclage implique plusieurs  pays ( dont l' allemagne, autriche, italie ...) . La plus grande société italienne, aux mains d'un grand groupe français est impliquée. Ca vous étonne ? Moi ça ne m'étonne qu'à moitie. Tricatel n'est pas loin, le profit est la seule chose qui compte, ....

Alors qu'attendons nous ? Continuerons nous à nous gaver de ces produits formatés, trafiqués, ou prendrons nous les choses en mains?

A notre petite échelle, agir est possible: préférer les produits locaux, transformés le moins possibles, réapprenons à cuisiner et à retrouver le vrai goût des choses.

Je sais que ce n'est pas forcément évident, mais celà en vaut peut être la peine.

bon, allez, moi je vais me servir un grand verre de cola ... Ben quoi ?

 

12:54 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : coup de gueule, fromage, malbouffe |  Facebook |

04/06/2008

Tv and sweet bottles....

Vous aurez compris que je suis une fan de vins, je travaille là dedans, c’est ma passion donc déformation professionnelle oblige, à la moindre étiquette qui se montre à l’écran, au moindre bouchon qui saute ou pas, à la vue du moindre col ( de bouteille:

  1. Mon oreille supersonique se tend pour ouïr le nom dudit vin
  2. Mes yeux s’écarquillent pour percevoir les indices qui pourrait m’être livrés
  3. En général, je m’énerve et intime à tous l’ordre de se taire ( oui ,je suis autoritaire, et maniaque, et un peu barrée parfois, mais c’est un autre sujet).

Et en général, je suis décue…

D’abord, si vous regardez des séries américaines ou anglosaxonnes, vous aurez constaté comme moi que les héroines boivent essentiellement du chardonnay, ou plus rare du sauvignon blanc ( au passage, je ne comprends pas bien cette précision, le sauvignon est tjs blanc).

Parfois elles boivent du merlot, pour le fun de boire du rouge…ce qui me fait toujours bien marrer, parce que quand on voit la couleur de ladite bibine, souvent plus grenadine que vin , ça ne doit rien présager de bon…

On ne parle jamais que de ces vins de cépages, sans dire d’où il viennent, assimilant ainsi les vins à un pur produit marketing. Au point que maintenant pour beaucoup, on demande un merlot ou un chardonnay sans se préoccuper de sa provenance. Or un chablis (chardonnay), et un chardonnay de la napa valley ont à peu près autant en commun que des birkenstock et des Jimmi Choo!

L’autre effet pervers, c’est que pour répondre à cette demande de vins clairements identifiables, la préférence est donnée aux cépages précités au détriment de cépages locaux souvent mieux adaptés. La mondialisation ,ça passe aussi par là et oui!

Au restaurant, en général, l’homme choisit le vin, la femme s’émerveille , (c’est souvent avant une scène à haut potentiel sentimental ou mélo dramatique) et il dit ,péremptoire, ” apportez moi du Bordeaux 1982,  une excellente année!”

Sans autre précision, c’est alors un Bordeaux simple et sur un vieux millésime comme ça ,il ne peut plus que nous faire un remake de Thriller . Pourquoi ne pas donner une appelation? A se demander si les auteurs se renseignent avant d’écrire les scripts…

Un autre truc amusant, c’est le champagne !

Bien sûr, toutes les excuses sont bonnes pour le sortir, on passera sur les mousseux improbables qu’on annonce comme champagne italien ou turc ( il n’y a de champagne qu’en champagne) , et on retiendra ” le ” champagne, j’ai nommé le Dom pérignon. A se demander s’ils ne sont pas implantés aux états unis , tellement ils arrosent les séries et films. Au prix où il est vendu ici, ça fait des budgets confortables. (Pour les séries et films français, c’est le simple Moët et chandon qu’on servira.). Autres champagnes Cristal roederer, et Perrier Joüet Belle époque, tous deux grandes cuvées, à croire que le champ’ ca coute forcément un bras avec l’it bag qui va avec.

Et puis on terminera avec mon préféré, l’homme élégant, le fantasme sur pattes, le sexy James Bond….Car c’est bien connu, James est un jouisseur, belles femmes, belles voitures, et forcément des boissons de standing.

On oubliera le martini dry, pour se concentrer sur les champagnes préférés de James….Qd il était encore incarné par Sean-sexy-Connery, c’était Dom Pérignon 1967 (trop classe le millésimé), maintenant Daniel Craig est au Bollinger Rd ( pas mal !!!).

Alors, qu’est ce qu’ils attendent pour instiller un peu de bon goût dans le choix des vins? Un bon coach?

Hollywood, me voilà!

ps: voilà pourquoi j’ai écrit le titre en angliche, faut que je m’entraîne (et c’est pas gagné!)

13:09 Écrit par sandrine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coup de gueule, vin, television |  Facebook |

25/05/2008

râleuse,moi et alors?

Râler,rouspeter,rouscetailler,chipoter,chicaner,grogner,grommeler,ronchonner,se révolter,se rebeller,pousser une gueulante,sont des verbes très utilisés chez moi.Evidemment quand on se réveille tous les matins et que la première tronche qu'on croise devant le miroir,c'est la sienne et pas forcément au top de sa forme,ça ne pousse pas au réveil guilleret et joyeux.Se réveiller le cheveu lisse,brillant,brushé à souhait,le teint tout frais tout rose,c'est pas tous les jours.

D'abord,j'ai des cheveux qui font exprès de me contrarier:vous en connaissez beaucoup des blondes qui ont une texture de cheveux de brunes?Le réveil de princesse,c'est pas encore pour demain visiblement.D'ailleurs,sait on vraiment comment elles se réveillent les princesses?Après tout,le conte s'arrête à 'ils vécurent heureux et eurent bcp d'enfants" et après?on nous parle pas de la galère du matin,la pauvre crevée par les mouflets,bleuie de cernes profondes,à l'haleine douteuse et au cheveu terne...ça fait moins réver les petites filles,c'est moins glamour.Et ça les prépare pas vraiment à la réalité du Prince charmant pas si charmant et de la Princesse pas toujours gentille....Donc,après avoir discipliné tant bien que mal mes cheveux qui oscillent entre une coupe Jackson Five ou un Mike Brant période dépresso-médicamento-alcooleuse et remis d'aplomb mon allure générale,la journée commence.La machine à café vient une fois de plus de prendre son indépendance,sans préavis et de façon unilatérale,et refuse le moindre expresso...je râle!Je lis les journaux:ça parle de séparatisme,de scission,de BHV,de Leterme 1er,de ce pays qui fout le camp ,de cette politique politicienne qui sépare plus qu'elle ne rassemble...Pourtant la Belgique,c'est avant tout un patchwork d'individus,de langues,d'histoires,de mondes différents qui font notre richesse.Comment expliquer sinon qu'on puisse avoir dans un si petit pays,on puisse compter Arno,Brel,Axelle red,Girls in Hawaii,Deus,Hooverphonic,Ozark Henri,Maurane,the tellers,Jean Vallée,Adamo,et Sttellla?L'entente c'est pas si compliqué si l'on y met bonne volonté et persévérance(mes cheveux et moi on le prouve tous les matins).Je râle!Pause déjeuner:sujet,la malbouffe.Tout est de la faute des américains,nourriture oversized ,trop sucrée...tout? Peut être pas.Et l'éducation,celle qui fait que on pousse un enfant à découvrir,à tester....A force de se contenter du peu de choix proposé aux enfants,on leur fait oublier le reste,si tant est qu'ils aient déjà eu l'occasion de le découvrir.Regardez les menus pour enfants au resto,tous pareils!On leur donne de la nourriture en tube,des trucs inidentifiables,quand on sait que très peu d'enfants savent comment poussent les légumes et d'où vient le lait ,ça fait peur!on ne les pousse pas à la curiosité ,à la diversité...comment sauver alors le patrimoine culinaire?Je râle!Dans l'après midi,lecture de magazines féminins....La plupart ont le même discours:"maigrissez,epilez vous,faites des enfants,ayez des orgasmes,achetez les derniers it bags,shoes,portez un slim...."Et quant on dépasse allégrement le 38,on fait quoi d'un slim?Les it machins choses coutent un oeil ou un bras,c'est selon .J'ai jamais été très pour qu'on me dise ce que je dois faire ...Infantilisant,la plupart du temps ces discours me font monter au plafond.Bien sûr et heureusement il n'y a pas que ça,mais...je râle!Sur le trajet,je manque de me faire écraser à trois reprises,j'évite la chute malencontreuse dans un étron canin,salue des personnes qui ne me rendent ni bonjour ni même l'esquisse d'un sourire...Le peu de civilité,le manque de politesse et...je râle!Enfin,le soir,chez moi,tranquille.Alors oui,je pourrai un peu râler encore,sur les chaussettes qui trainent,la malette pas rangée,....Et puis des bras aimants,chauds et un calin de mon bout de chou,je fonds....au moins jusqu'à demain matin!

22:46 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : raleuse, coup de gueule |  Facebook |

22/05/2008

Au secours je suis une femme!

Vous avez regardé la télé hier soir?

Moi oui,et je suis tombée sur un reportage consacré au rosé...Chouette,me dis je.Et bien ,je suis tombée de ma chaise assez rapidement.D'abord on commence avec un reportage sur les grandes surfaces et le rapport aux rosés.On y voit un acheteur de ces gd,chez un producteur qui lui fait goûter son dernier né,lui confiant aui passage qu'on peut changer présentation et vin à l'envi(plus ou moins sec,plus ou moins fruité,etc...)Bon,là ,c'est du pur marketing,et bien que ces procédés me hérissent,passons...certains sont prêts à tout pour écouler leur bibine,pardon leur nectar(tiens en voilà un slogan tout près le Nec't'Art,le rosé qui touche l'ame,m'en vais déposer ça bien vite...).et puis le discours s'oriente vers les acheteurs potentiels de gd....alors un ,on ne dépasse pas plus de 5 euros,au delà c'est mission impossible;deux,le message doit être clair et lisible,car il est à destination des jeunes et des femmes(sic).vous avez bien lu,le rosé est LE vin des femmes et des jeunes par excellence,et comme c'est bien connu les jeunes sont tous des p'tits c...et les femmes toutes des ignares en matière de vin,il leur faut du facile et du reconnaissable!

Ensuite on poursuit et on atteint des sommets avec cette journaliste qui vient d'écrire un bouquin sur le rosé(est elle qualifiée pour parler de vin,on ne le sait pas).Toujours est il que cette dame,toute à sa promo,organise une soirée avec des "amatrices de vin"(je cite)et leur fait déguster quoi....je vous le donne en mille,du rosé.Dixit Isabelle Foret,le rosé est féminin et doit donc être réservé à la gent féminine uniquement....Et elle n'hésite pas à enfoncer le clou en noyant ces pauvres bonnes femmes dans une déco tellement  rose et kitchissime où même feue Barbara Cartland aurait eu des hauts le coeur....D'abord,je ne savais pas que les vins avaient un sexe,qu'on puisse les qualifier de masculin ou féminin me dépasse car c'est vraiment défendre des stéréotypes (la femme la douceur ,l'homme la force;;;).Et si tel est le cas,alors je ne dois pas être une femme,(et pourtant si j'ai vérifié....)car j'apprécie autant l'une ou l'autre sorte...Qu'une femme puisse sortir de telles aneries me révolte,car c'est vraiment ghettoiser la consommation du vin,et prendre les femmes pour des cruches incapables d'apprécier un bon cru ...Apparemment,madame a envie de vendre,quitte à maltraiter toutes les règles de service et faire déguster ses rosés dans des verres à n'importe quoi sauf à vins(je crois que là elle a réussi l'exploit de trouver justement tout ce qu'il ne faut pas faire en matière de verres à dégustations...)

Ensuite la même part en GD installer ses vins et son matériel et a cette phrase:"vous savez ,une femme elle ne s'y retrouve pas entres les appelations ,les cépages,etc.Il faut lui simplifier la tâche".No comment!

bon,allez je vous laisse méditer,je vais repasser,faire le ménage,apporter les pantoufles à monsieur et puis je boirais un p'tit rosé....

 

18/05/2008

Agrément ou pas...

Alors oui,je sais que je vais encore en faire bondir certains,mais tant pis...Comme vous avez pu le remarquer,il existe sur le marché du vin de plus en plus de vin classifié en vin de table faute d'avoir reçu l'agrément de L'INAO.Pour rappel,cet agrément permet à un viticulteur d'apposer la mention AOC sur ses bouteilles pour autant que celles ci possédent toutes les conditions requises(aire d'appelat°,cépages,sucres résiduels,...).

Or,quelques vignerons ,et pas des moindres se sont vu refuser leurs échantillons présentés à l'agrément et doivent donc se rabattre sur le vin de table.Des figures historiques d'appelation,comme Marcel Richaud à Cairanne,ne peuvent plus faire figurer sur leur bouteille le nom de l'appelation qu'ils ont en grande partie contribué à construire!L'argument:ses vins ne sont pas représentatifs...

S'il est vrai qu'il existe un gros problème autour de ces vins là,il semble maintenant exister une sorte de nouvelle tendance de vigneron qui disent refuser présenter leurs vins à l'agrément,et préférer être en vin de table...moins de contraintes et puis un public sans cesse à la recherche de particularisme...c'est tellement commun d'être en AoC qd on peut être en super vin de table...Pas d'AOC,pas de contrôle,(un vigneron me confiait récemment pouvoir modifier à l'envi le nombre de degrés sur l'étiquette,pour faciliter la vente...).Evidemment ça fait des histoires à raconter...

Mais si je ne me trompes pas,il y a qq années,les super toscans étaient partis dans la même démarche et en reviennent amèrement.On voulait alors faire de grands vins avec des cépages français,la communication était principalement axée sur le côté "rebelle"de la non appelation,...Le résultat?On réclame maintenant des vins avec plus de typicité,pourtant dieu sait si c'était un énorme buzz à l'époque!

Je ne critique pas bien sûr les vignerons qui faisant honnetement leur boulot,se voient déclassés pour des raisons plus ou moins obscures,mais bien ceux dont c'est devenu le fer de lance,la gloriole,que d'être un V de T vendu à 30,35 voire plus euros...

Le système des AOC n'est pas parfait,l'agrément non plus,mais ce n'est pas en tirant à boulets rouges dessus qu'on va régler le problème.S'il faut réformer,que ça se fasse,ce serait dommage de rejeter en bloc tout les acquis dus à l'existence des AOC.Oui,il y a des problèmes,comme le fait de trouver en GD des appelations à moins de deux euros...oui,le système des AOC n'est pas toujours facile à comprendre,mais qd un problème informatique se pose à vous,vous appelez l'assistance...alors pourquoi ne pas se rendre chez un bon caviste sérieux qui se fera une joie de vous aider à voir plus clair(un,c'est son boulot,deux,c'est gén sa passion...)et puis les revues sur le vin ne manquent pas(IVV,la revue du vin de France,Terre de vins,...).

 

16:00 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vin, coup de gueule, agrement |  Facebook |

13/05/2008

Tandem,oh tandem!!!!

 IMG_1662

Cordier,négociant bordelais bien connu,vient de sortir un nouveau produit qui cible principalement les jeunes....du vin en tétrapak de 25 cl,à boire à la paille!Vous y croyez ,vous?

D'après Cordier,l'emballage est ainsi plus écologique,(moins de déchets)plus facile à stocker,plus légèr,plus étanche...La conservation?au delà de 6 mois!

De plus une paille révolutionnaire(une paille sensorielle à 4 jets,...heu?!)va permettre de siffler ces trois Bordeaux,un rouge ,un rosé,un blanc.

Alors,rien ne vous choque?Moi si,d'abord je ne crois pas que c'est en singeant la consommation des colas et autres boissons qu'on va élever la consommation des jeunes,en tous cas en qualité.Parce qu'en quantité,même si Cordier prétend que le format de deux verres seulement limite de lui même la consommation,je pense au contraire qu'il ne fera que l'encourager...tellement facile ,pas besoin de tire bouchon,pas besoin de verre,pas besoin d'amis,pas besoin de repas.N'est ce pas encourager une consommation solitaire ,aux antipodes de la consommation conviviale du vin?

C'est comme ça qu'on peut glisser doucement vers l'alcoolisme,en banalisant le produit,...Et puis,dire qu'il s'agit d'un point de départ vers une autre approche du vin,c'est vraiment le cas?Quand on a bu du vin à la paille pendant un certain laps de temps,un produit que je n'ai d'ailleurs pas goûté mais que j'imagine consensuel à souhait,comment peut on essayer de s'intéresser à la diversité du monde réel du vin.Le premier des pas à franchir c'est certainement une première expérience sensorielle réussie,qui amène curiosité et envie de découvrir.Le vin,c'est aussi le respect,le respect du terroir,des vignerons,du travail fourni,et ça commence déjà par le servir de façon correcte,dans un beau et bon verre.Personne ne dégusterait un diner de grand chef dans des assiettes en carton,avec des couverts en plastique.C'est pour moi du même ordre d'idée.Il y a autour du vin,une sorte de cérémonial qu'il serait dommage d'oublier,au risque de faire passer ce patrimoine pour un vulgaire produit,qui ne vaut guère mieux que nombre de cochonneries industrielles dont on nous gave!

22:37 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : coup de gueule, tetrapak, cordier, vin |  Facebook |

10/05/2008

Sont fous ces américains...

Après avoir imposé de mentionner si un vin contient des sulfites(et paniqué un bon nombre de personnes qui se demandaient bien ce que pouvaient être ces mystérieux sulfites...)les américains remettent ça.Voilà maintenant que le Tax and Trade Bureau voudrait voir mentionné les apports caloriques du vin,notamment la teneur en glucides...Sous prétexte de lutter contre l'obésité galopante au pays de la malbouffe,les contre étiquettes devront toutes faire part de leur dangerosité ...eh oui,un scoop!Le vin contient des sucres,il est donc mis sur le banc des accusés!!!!Vade retro,les amateurs de vins!!!!

Une consommation raisonnée,dans le cadre d'une alimentation équilibrée ,n'est pas mauvaise pour la santé,que du contraire!Vulgariser le vin comme ça,c'est bien un truc américain,le vin c'est quand même bien autre chose que des calories,...A quand une date de péremption,d'ailleurs?Tant qu'à être précis,autant aller jusqu'au bout...Y compris mentionner tous les traitements que les vignes ont pu subir,la présence de levures exogènes ou pas,de copeaux,etc.Et les barriques,on en est où de leur tracabilité?

Ne nous leurrons pas tout de même,à terme ,ça finira par arriver chez nous,mais j'espère le plus tard possible....