22/05/2008

Au secours je suis une femme!

Vous avez regardé la télé hier soir?

Moi oui,et je suis tombée sur un reportage consacré au rosé...Chouette,me dis je.Et bien ,je suis tombée de ma chaise assez rapidement.D'abord on commence avec un reportage sur les grandes surfaces et le rapport aux rosés.On y voit un acheteur de ces gd,chez un producteur qui lui fait goûter son dernier né,lui confiant aui passage qu'on peut changer présentation et vin à l'envi(plus ou moins sec,plus ou moins fruité,etc...)Bon,là ,c'est du pur marketing,et bien que ces procédés me hérissent,passons...certains sont prêts à tout pour écouler leur bibine,pardon leur nectar(tiens en voilà un slogan tout près le Nec't'Art,le rosé qui touche l'ame,m'en vais déposer ça bien vite...).et puis le discours s'oriente vers les acheteurs potentiels de gd....alors un ,on ne dépasse pas plus de 5 euros,au delà c'est mission impossible;deux,le message doit être clair et lisible,car il est à destination des jeunes et des femmes(sic).vous avez bien lu,le rosé est LE vin des femmes et des jeunes par excellence,et comme c'est bien connu les jeunes sont tous des p'tits c...et les femmes toutes des ignares en matière de vin,il leur faut du facile et du reconnaissable!

Ensuite on poursuit et on atteint des sommets avec cette journaliste qui vient d'écrire un bouquin sur le rosé(est elle qualifiée pour parler de vin,on ne le sait pas).Toujours est il que cette dame,toute à sa promo,organise une soirée avec des "amatrices de vin"(je cite)et leur fait déguster quoi....je vous le donne en mille,du rosé.Dixit Isabelle Foret,le rosé est féminin et doit donc être réservé à la gent féminine uniquement....Et elle n'hésite pas à enfoncer le clou en noyant ces pauvres bonnes femmes dans une déco tellement  rose et kitchissime où même feue Barbara Cartland aurait eu des hauts le coeur....D'abord,je ne savais pas que les vins avaient un sexe,qu'on puisse les qualifier de masculin ou féminin me dépasse car c'est vraiment défendre des stéréotypes (la femme la douceur ,l'homme la force;;;).Et si tel est le cas,alors je ne dois pas être une femme,(et pourtant si j'ai vérifié....)car j'apprécie autant l'une ou l'autre sorte...Qu'une femme puisse sortir de telles aneries me révolte,car c'est vraiment ghettoiser la consommation du vin,et prendre les femmes pour des cruches incapables d'apprécier un bon cru ...Apparemment,madame a envie de vendre,quitte à maltraiter toutes les règles de service et faire déguster ses rosés dans des verres à n'importe quoi sauf à vins(je crois que là elle a réussi l'exploit de trouver justement tout ce qu'il ne faut pas faire en matière de verres à dégustations...)

Ensuite la même part en GD installer ses vins et son matériel et a cette phrase:"vous savez ,une femme elle ne s'y retrouve pas entres les appelations ,les cépages,etc.Il faut lui simplifier la tâche".No comment!

bon,allez je vous laisse méditer,je vais repasser,faire le ménage,apporter les pantoufles à monsieur et puis je boirais un p'tit rosé....