15/04/2008

Interdiction de parler de vin!

Et oui,si ça continue,ce sera bientôt comme ça,du moins en France.

Aucune boisson alcoolisée ne doit faire l'objet de promotion et de publicité.L'ennui,c'est que le vin ,ce n'est pas que de l'alcool,c'est aussi un produit culturel et historique.

L'histoire de la vigne et du vin se perd dans la nuit des temps.Ce qui est sûr,c'est qu'il a toujours bénéficié d'un statut particulier,le placant bien au dessus des autres boissons.Tantôt vin de célébrations et cérémonies de toutes sortes,tantôt vin "aliment",son histoire ou plutôt ses histoires sont nombreuses,riches ....

Réduire le vin à un taux d'alcool serait une grossière erreur.Je ne crois franchement pas que ce soit un produit si dangereux et que les gens soient si irresponsables pour qu'on doive leur interdire.Une consommation raisonnable et mesurée,outre qu'elle peut amener plaisir et convivialité,est aussi bonne pour la santé(French Paradox) alliée à une alimentation équilibrée et à de l'exercice physique régulier peut prolonger qualité et durée de vie(étude danoise  récente).

Et puis,ouvrir une bouteille ne se résume pas à boire,mais bien à titiller tous nos sens,à découvrir un patrimoine,une histoire,les gens qui sont derrière,leur passion pour leur bout de terre et ce qu'ils peuvent en tirer...

Le vin,ou plutôt la culture du vin ,devrait être enseignée tôt,afin d'éviter des consommations maladroites et parfois excessives.C'est la même chose en cuisine,un palais bien éduqué apprendra à jouir de bons produits simplement.

Est ce que on interdira un jour le foie gras parce qu'il peut faire grossir,la musique parce qu'écoutée trop fort elle peut rendre sourd,...

L'alcoolisme,argument numéro un avancé pour justifier cette levée de bouclier contre le vin,est une maladie grave,certes.Mais si certains alcooliques boivent du vin,tous les buveurs de vin ne sont pas alcooliques et ne le deviendront pas un jour.

Il est quand même incroyable qu'au pays de la gastronomie on ne puisse plus parler d'un de ses produits les plus emblématiques.Evidemment,le fait que son président ne semble guère apprécier le breuvage ne va surement pas aider à faire bouger les choses....Et pour comble d'ironie,le même proposait d'élever la gastronomie française au patrimoine mondial (Unesco) il y a quelques semaines.Quid du vin?

 

11:45 Écrit par sandrine dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vin, interdit, coup de gueule |  Facebook |