20/08/2008

Recette express!

 

 

 

 Qu'est ce qu'on fait, quand on a des pâtes farcies au épinards, et envie de canard fumé?

Ben, ça:

Il faut:

  • 50 gr de canard fumé
  • 150 gr de lardons
  • 1 oignon émincé
  • quelques tomates cerises
  • 500 gr de pates fourrées aux épinards
  • 3à 4 c à soupe de crème fraiche
  • quelques brins de ciboulette
  • en option, du boursin ail et fines herbes coupé en dés
  • sel, poivre

On fait cuire les pates. Pendant ce temps, dans une poele trés chaude, on fait revenir les lardons, un peu d'oignon émincé. On laisse bien prendre coloration, puis on ajoute tomates et crème. On verse bien chaud sur les pates, poivre du moulin, on dispose artistiquement ou pas le canard fumé, les dés de boursin, et on parsème de ciboulette hachée...

c'est prêt!

IMG_2255

que sert on avec ça? Idéalement un vin rouge, plutôt du sud ouest, mais pas trop tannique, soit un Marcillac du Domaine Laurens, ou un Duras, La pie Colette, toute en fruits en n'oubliant pas la personnalité...

Bon appétit!

15:56 Écrit par sandrine dans p'tites recettes | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pates, duras, marcillac, canard fume |  Facebook |

25/07/2008

interagissons (2)

La semaine dernière, je vous parlais d'une nouvelle rubrique où une fois par semaine, je vous laisserai la possibilité de m'envoyer vos questions sur les vins, les accords, une région, une appelation, bref ce que vous voulez qui gravite autour du vin.

Je vais donc répondre cette semaine aux premières questions:

D'abord, celle de thomas     qui n'est pas un mec marrant, mais qui aime le vin et la cuisine, alors on lui pardonne.

Quel vin aveyronnais est pour toi digne d'intérêt ?

D'abord, l'aveyron, fait partie de la Région midi Pyrénées.Pour ce qui concerne les vins,ils sont classés en région sud ouest et  on y dénombre plusieurs Vdqs, mais ceux ci ne sont pas vraiment dignes d'intérêt.  Une seule AOC, Marcillac. celle ci peut produire des vins assez rugueux et tanniques, si son cépage caractéristique, le Fer servadou ( localement appelé mansois), n'est pas bien maitrisé.D'autres cépages connexes: cabernet franc, et cabernet sauvignon, merlot....Le vignoble de Marcillac date certainement de l'époque galloromaine et doit son expansion à l'abbaye de Conques ( d'ailleurs classée à l'unesco). Pas de blancs à Marcillac, uniquement des rosés et rouges.

Domaine du Mioula: Les terre roses en rosé est à signaler, le reste de la gamme est assez moyen.

Domaine du Cros:lo sang del pais est un marcillac plus facile et sur le fruit, les vieilles vignes ont plus de matière.

Domaine Laurens :surtout pour sa cuvée " les flars", 100% fer, le domaine en général est assez uniforme quand à la qualité des vins produits.

On parle ici des rouges et rosés, pour le blanc, c'est un peu plus compliqué, soit on se tourne vers des vins de pays ( comme chez Mioula, en chardonnay), ou alors on fait quelques kilomètres et on s'approvisionne à Gaillac, dans le Tarn.

Deuxième question de philou , le rambo liégeois:

Le meilleur des champagnes dans un gobelet en carton ou dans un verre à coca nous fera à tous paraître de divin breuvage pour de la vulgaire piquette, nous sommes tous d'accord mais quand on voit dans les magasins spécialisés dans l'art de la table ou chez certains cavistes (tiens, tiens !) qu'il existe quasiment un type de verre par vin, n'est-ce pas exagéré. La forme du verre influence-t-elle tellement la dégustation. Je ne boirais jamais un Cahors dans une flûte à champagne mais pourquoi pas un riesling alsacien dans un simple verre à vin blanc. N'est-ce pas d'abord du marketing avant un vrai problème de dégustation?


En fait, on devrait pouvoir et ce serait probablement mieux de goûter tous les vins dans le même type de verres.On peut ainsi mieux les comparer et éviter les différences inévitables engendrées par le contenant. Du moment que l'on respecte certaines règles de base, comme une forme tulipe, un verre transparent, pas trop épais, un pied pas trop court, ... En gros, un verre INAO. C'est vrai qu'on a développé toutes sortes de verres sur le marché, mais c'est à mon sens inutile d'investir là dedans, il vaut mieux s'offrir de bons indispensables. Un tire bouchon sommelier solide et sobre, une carafe, un seau et un set de verres de  type universel.

Si le vin a besoin d'aération, on le passe en carafe. Pas besoin ainsi de prendre d'autres verres, plus larges ou que sais je... Le plaisir de la dégustation ne changera pas.

Pour les riesling alsacien, par pitié, on ne boit pas ça dans un verre à alsace, c'est montrer bien peu de respect à ce vin en le servant dans un verre qui n'a d'autre fonction qu'un but folklorique.

Si vous voulez en savoir un peu plus, voici un lien http://vinsetgourmandises.skynetblogs.be/post/5776303/que...

Troisième question, celle del ogorrhée  . Un peu ardue pour y répondre en quelques lignes, elle fera donc l'objet d'un post à part.

 

Vous avez envie de participer....Comment faire: c'est très simple. Soit via les commentaires de ce post, soit via mon mail( la boite d'envoi est à droite). Je répondrai la semaine suivante, et ainsi de suite.

N'ayez pas peur, toute question sera bienvenue, et ne pourra que nous enrichir mutuellement...

15:18 Écrit par sandrine dans Questions-réponses | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : verres, marcillac |  Facebook |