21/06/2008

L'invité de la semaine: Mark

Nouvelle rubrique sur ce blog, : chaque semaine, un blogueur ou un blogueuse viendra parler de sa passion, présenter une recette et je ferais de mon mieux pour lui trouver un joli accord vin.... Commençons donc avec Mark, de Passion Cuisine.
A lui la parole:
 J'ai 42 ans, je suis marié et j'ai deux enfants, une fille de 14 ans et un fils de 10 ans. La passion de la cuisine m'a pris depuis mon mariage, et est grandissante année après année. La raison de cette passion est simple: une grand-mère qui cuisinait divinement bien, une maman qui concoctais souvent des bons petits plats et un papa avec qui je faisais le samedi la purée maison, les croquettes, ... Idem pour mon épouse. Nous voulions donc tout dabord continuer à bien manger et de fil en aiguille on explore de plus en plus et on se prend de plus en plus au jeu.. C'est du 100% autodidacte.
L'envie de créér un blog de cuisine, m'est venu après le diner de fin d'année que j'avais réalisé chez mon meilleur ami. J'étais tellement satisfait. Et les convives également. Et la je me suis dis que ce serait bien de faire un blog. Tout dabord pour consigner pour moi-même mes recettes, mes restaurants favoris, les magasins et endroits où je vais acheter mes produits, les informations produits. Ainsi à tout moment j'aurais accès à ma base de donnée et je pourais tracer mon évolution dans le temps.
 J'essaye maintenant aussi par mon blog de démontrer que tout le monde, avec un peu de volonté et d'organisation, peut, après avoir travailler de 9h à 17h30 et après avoir fait les courses, encore préparer un diner pour 4 personnes, celà tout les jours de la semaine.
Troisième axe: la biodiversité, la richesse des aliments, la recherche de qualité au niveau des produits et la cuisine de saison. Ce sont des messages que j'éssaye de faire passer à travers mes lignes. J'essaye également de faire partager le bonheur de la préparation, qui va de la confection de la recette, par l'achat des produits, par la préparation de la recette. Et le temps que celà prend peut être jouissif.
Et puis maintenant le blog de cuisine est également devenu un accélérateur de rencontres entre passionés dont j'ai eu le plaisir de ressentir le bien-être que celà peut donner.
Si j'étais un..........
ALIMENT:    le chicon pleine terre.
Je suis une personne assez entière, les pieds bien sur terre, assez casanier tout de même. Je suis assez têtu également. Comme le chicon, même si la terre au-dessus de moi est épaisse, je vais tout de même continuer à essayer de sortir la tête. On peut me donner des bons conseils, me dire de ne pas faire quelque chose, je n'en fait souvent qu'à ma tête. Même si je sais que je vais me planter, je veux continuer mon expérience jusqu'au bout. Et puis mon adage convient bien au chicon: 'on ne fait de progres qu'autant qu'on se fait violence'. Et un chicon, il lui faut vachement d'energie pour sortir de terre. Et puis, l'amère j'adore.
RECETTE:  sans hésitation: ris de veau et poulet au vin jaune et morilles, à la crème. Plat complexe comme je peux parfois l'être.
VIN : un pacherenc du vic bilh demi-sec, également sans hésitation. Idem, pour la grande complexité, les nuances, la richesse
FROMAGE : un stilton : fort et doux, harmonieux, puissant mais subtile dans les détails
 Et voici la recette, il s'agit de mon risotto préféré: CONFIT DE LAPIN, PANCETTA, BORLOTTI
merci à toi Mark, maintenant à moi de jouer:
Pour cette recette d'inspiration italienne, où le parmesan et les borlotti apportent gras et moelleux, et où la pancetta développe ses arômes puissants, il faut de la fraicheur. La présence de vin blanc dans la préparation, ainsi que le lapin, viande assez fine, demandent un vin blanc sec.
J'ai choisi le sauvignon lehenhof 2007 de chez Alois Lageder, un des plus grands auto didactes du vin en Italie, dans la région du alto adige ( nord). Celui ci est un fervent défenseur de la nature et travaille en biodynamie afin de respecter au mieux biotope et raisins et de donner à ses vins, les meilleures caractéristiques de leurs cépages.
Ce vin se développe autour de la pomme verte et du citrus ( fraicheur) et possède une belle rondeur, de la minéralité, une attaque franche, souple .Quelques épices et un léger fumé du à l'élevage (court) en barriques s'accomoderont à merveille de la pancetta. Ceci lui permet également de ne pas déranger le risotto , lové confortablement dans son moelleux, par trop de vivacité, mais lui apporte juste le petit coup de fouet qui l'empêchera de sombrer dans l'avachissement. Un mariage réussi et confortable.
pour ceux qui voudraient participer et devenir l'invité à leur tour, envoyez moi un mail, et je vous préciserai comment faire.
A bientôt pour d'autres découvertes et d'autres accords gourmands.