01/09/2008

On part au soleil ( 3)

Voici comme promis quelques domaines de Provence qui valent la peine qu'on s'y attarde.... Cette liste a été établie sur les bases de mes souvenirs de dégustation, elle n'est pas exhaustive. Si ça vous dit de la compléter...

A Palette: Chateau Simone

A Cassis; domaine de la Ferme blanche, Clos st magdeleine

A Bellet:Chateau de Bellet,chateau de Crémat

Coteaux d'Aix: Domaine des Béates,Chateau Bas,Chateau Calissanne,chateau La coste,domaine d'eole,Chateau De Fonscolombe,Château Revelette,....

Bandol;Domaine du Gros'Noré,Domaine d'OTT,Domaine Pibarnon,Domaine des Pradeaux,Chateau Sainte Anne,Domaine de Souviou,Domaine du Tempier,Domaine de La Tour du Bon

Baux de provence; Domaine des terres blanches, chateau Romanin, Hauvette,domaine milan....

coteaux varois:Domaine des Annibals,Domaine du Deffends,Domaine du Loou,Château Miraval,....

Cotes de Provence;Château de Galoupet,Château Minuty,Clos Mireille - Domaines d'OTT,Domaine de Rimauresq,Chateau Sainte Roseline;Château Sainte Marguerite,Château l’Afrique,Mas de Cadenet,Domaine de la Courtade,Chateau Ferry Lacombe,Domaine Gavoty,Chateau malherben,Château du Pas du Cerf,Domaine des Planes,Domaine Saint André de Figuière,Chateau les Valentines,chateau de Roquefort

Alors, voilà de quoi vous occuper un petit moment....

















 

21:38 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : provence, domaines |  Facebook |

31/08/2008

On part au soleil (2)

Dans notre balade provencale, nous en étions donc aux coteaux d'aix.... Encore juste un petit mot à propos de cette appelation. Dernièrement, nous avons ressorti de la cave un 1995, de chez Peter fisher, le grand Rouge de Revelette. Et bien, dites donc, qu'est ce que c'est bon quand c'est bien fait, ces vins là. Le permier nez nous semblait un peu austère ( des années de couvent, ça vous intimide.....même si notre cave est maintenant plus fréquentée par les araignées et les salamandres que par les nonnes, leur ombre y plane rtoujours semblerait il!). Et puis, à l'agitation, le nez se délie,une belle cerise, voire du kirshé, du tabac, de la girofle, du santal, un peu de rose. La bouche est sévère encore au premier abord, mais après un peu d'aération dans le verre, elle livre toute sa gamme d'arômes toujours avec une dominante de cerise noire, un peu de mûre, les épices du nez sont moins marquée, remplacées par des notes fumées, les tanins sont présents sans agression, le vin est presque crémeux tellement il est suave, et la rose lui donne du mystère. C'est joli....

Ensuite, nous avons les Baux de Provence.ici on produit des rouges et rosés, au pied des Alpilles. Les cépages : Grenache et Syrah, et aussi Cabernet sauvignon, Cinsault, Carignan, Mourvèdre, Counoise. Le sol est aussi à dominante calcaire. AOC récente, puisque crée en 1995, il existe aussi aussi des minima de vieillissement ( 12 mois).

Les coteaux varois: s'étendant sur 1600 ha, et 24 communes, L'AOC créée en 93 produit une majorité de rosés ( plus de 80 %) et rouges et un peu de blanc. Pour les blancs, la rolle est dominante, mais elle doit être accompagnée d'un autre cépage comme la clairette, l'ugni, la grenache blanche, le semillon....

Pour les rouges, on impose grenache et syrah à 80 % minimum. Pour les rosés de saignée, grenache cinsault à 70 % minimum. Pourquoi?  Pour éviter d'avoir des vins à majorité de cabernet sauvignon, qui n'est pas forcément le cépage typique de l'endroit, mais offre facilité de culture et uniformité du goût. Pour préserver un maximum de typicité , on essaie donc d'encourager les producteurs à travailler grenache, cinsault et syrah. Le terroir est ici argilocalcaire avec des silex.

Passons aux coteaux de Pierrevert. Des appelations de Provence, c'est surement la moins connue, elle se situe près de Manosque, sur la rive droite de la Durance essentiellement.Appelation créée en 1998, elle produit une majorité de rouge sur un sol d'éboulis calcaire.

Les vins blancs doivent provenir d'un assemblage d'au moins deux cépages,(Ugni blanc, Grenache blanc, Clairette, Marsanne, Roussane & Picpoul) chacun d'eux ne pouvant à lui seul dépasser 70% de l'assemblage. Les vins rosés doivent provenir d'un assemblage d'au moins deux cépages parmi lesquels le grenache noir pour 50% au minimum et la syrah pour 20% au minimum.

Pour les rouges et rosés, on peut retrouver :Grenache, Carignan, Syrah, Cinsault, Mourvèdre, Oeillade & Terret Noir.

Et enfin, nous arrivons aux côtes de Provence: l'appelation générale s'étend sur les départements des Bouches du Rhône et du Var, plus une commune dans les Alpes maritimes. Les sols sont généralement pauvres en humus, perméables et caillouteux. Evidemment, il y a ici une prédominance des rosés ( qui l'eut cru?). Difficile de s'y retrouver dans cette appelation vaste ( 21 000 ha).

Les cépages rouges sont Grenache, Cinsault, Tibouren, Mourvèdre et Cabernet Sauvignon ainsi que syrah. A noter, les deux derniers doivent rester des " complémentaires. En blanc, on a la Rolle et le Sémillon  qui remplacent petit à petit l’Ugni-Blanc et la Clairette.

Pour mettre en avant des productions plus particulières, furent créées les Cotes de Provence Sainte victoire et cotes de Provence Fréjus.

Pour la première, un micro climat plus froid et sec, dans les communes suivantes Châteauneuf-le-Rouge, Le Tholonet, Meyreuil, Peynier, Puyloubier, Rousset, Trets, Pourcieux et Pourrières. justifiait une appelation séparée.Les rouges et rosés sont produits à base des cépages  cinsaut, grenache, syrah et mourvèdre, cépage complémentaire. Les blancs ne sont pas encore en AOC, leur production étant trop anecdotique selon L'INAO.

Les sols sont aussi un peu plus qualitatifs, on distingue par parcelles les vins pouvant prétendre à L'aoc sainte victoire, le panel des cépages étant restreint, on essaye ainsi de préserver les locaux.(Grenache/Syrah/Cinsault doit représenter plus de 80 % de l'assemblage -, - Grenache/Syrah ne peut être inférieure à 50 % pour le rouge.). Les rendements autorisés sont aussi plus bas.

En ce qui concerne Fréjus, l'appelation n'est pas encore officielle. Mais ça ne devrait plus tarder.

Alors voilà, j'espère que vous avez apprécié la balade. Demain, je vous indiquerai quelques bonnes adresses.

 

 

10:02 Écrit par sandrine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : balade, provence |  Facebook |

28/08/2008

On part au soleil?

Les vins de Provence, souvent on n'en connait que les rosés qui inondent les rayons de la grande distribution, et c'est dommage, car cette région a beaucoup à offrir.

 Pour les vins, la Provence, c'est trois départements: Bouches du Rhône, Var et Alpes Maritimes. A la fois région de plaines, prémontagneuse, et de littoral, elle a une grande diversité de paysages et de possibilités donc pour les vins. C'est avec la domination romaine que les vins de Provence connaissent un véritable essor. Ils organisent de grands domaines, introduisent de nouveaux cépages ( syrah), améliorent les vinifications. Le vin de provence devient alors un des plus grands crus de l'Antiquité. Jules himself ( César, qui d'autre?) en parle dans ses Commentaires. 

Au moyen Age, nouvel age d'or, le prestige des vins de Provence est grand. Ils s'imposent même à la cour de Londres, par l'entremise d'Eléonore de Provence, qui devient reine d'Angleterre. A cette époque, on les vinifiait essentiellement en rosé... Au 17 et 18 ème siécles, ils restent très appréciés à la Cour de France, où Madame de Sévigné, par exemple, leur fait bénéficier de sa plume.

Voici quelques appelations:

Bandol, c'est une petite appelation en superficie, mais grande en ce qui concerne la qualité des vins. On est en Provence, dans le Var plus précisément, entre Massif de Sainte Baume et la mer....

Des sols arides, des paysages à couper le souffle, on y trouve probablement les rouges les plus intéressants de la Provence. La Mourvèdre, est ici reine. Mais les vins de Bandol, ça se mérite à plus d'un égard .... D'abord, à l'élaboration, la mourvèdre étant un cépage quelque peu capricieux. Il faut la dompter, puis ensuite être patient: 18 mois de fûts sont nécessaires pour obtenir l'AOC. Ce qui donne des vins à attendre, des grands séducteurs en devenir, qui auront souvent besoin de quelques années pour se réveler dans toute leur splendeur.

Il faut aussi les atteindre ces vins. Accéder au chateau de Pibarnon, c'est épique. Une longue ascenscion, sur une route (?!) rocailleuse, pour enfin voir se profiler la masse du Domaine. Là haut quelle vue! Et quels vins!

Dans le genre, le chateau Pradeaux, c'est pas mal non plus: s'y trouvait un molosse, qui bien qu'effrayant par sa taille s'est révelé d'une douceur angélique. Les vins sont dans le même esprit, à signaler l'excellent rosé du domaine.

Dernièrement, nous avons regoûté le chateau de la Noblesse, de Gaussen, en 1995. Ce vin d'abord ne fait pas son âge: pas de trace d'évolution, un nez guilleret qui vous taquine avec ses petits fruits rouges juteux, et une bouche soyeuse, brillante, veloutée. Des tanins encore un peu présents, mais bien intégrés, une pointe d'amers bienvenue, et une belle finale sur un brin de fraicheur.... Miam!

Les blancs sont à base de Bourboulenc, clairette et ugni.De belles bouteilles,sont encore à découvrir,....

Cassis et Bellet, deux petites appelations , l'une près du petit port de Cassis, l'autre près de la ville de Nice, produisent des vins relativement de bon rapport qualité prix. La première est à majorité de blanc, la seconde de rouge. Les cépages sont la rolle, l'ugni, le sauvignon, le chardonnay, le Roussan, le Spagnol en blanc et en rouge Braquet, folle noire,Cinsault, Grenache, carignan et Mourvèdre....

Palette: comment parler de palette sans citer le Chateau Simone, peut être un des plus grands vins blancs de France? Un blanc qui vieillit admirablement bien, et qui prend, patine du temps aidant, des arômes de miel, de citron confits, de cire d'abeille, une merveille quand on est patient . Dans sa jeunesse, il est massif, et ce n'est qu'après quelques années que toute son élégance ressort.. Ce cru est situé au pied de la Montagne Ste Victoire, et posséde aussi une production de rouges et rosés de Mourvèdre, grenache et cinsault. 

Coteaux d'Aix en provence: principalement dans les bouches du Rhône, un peu dans le Var, ce sol argilo calcaire donne une grande variété de vins, principalement rosés et rouges, avec un soupçon de blanc... Il faut y faire le tri, entre les bons , les moins bons, voire les excellents.Pour les rouges, patience encore, puisqu'il est imposé un vieillissement en fûts de 12 mois minimum, pour ces vins à base de Grenache,cabernet sauvignon,carignan, syrah, Cinsault, Mourvèdre... Les blancs s'élaborent à base de clairette, rolle, Bourboulenc, Ugni et Sémillon.

La suite, demain !

15:22 Écrit par sandrine dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : promenade, provence |  Facebook |