25/07/2008

interagissons (2)

La semaine dernière, je vous parlais d'une nouvelle rubrique où une fois par semaine, je vous laisserai la possibilité de m'envoyer vos questions sur les vins, les accords, une région, une appelation, bref ce que vous voulez qui gravite autour du vin.

Je vais donc répondre cette semaine aux premières questions:

D'abord, celle de thomas     qui n'est pas un mec marrant, mais qui aime le vin et la cuisine, alors on lui pardonne.

Quel vin aveyronnais est pour toi digne d'intérêt ?

D'abord, l'aveyron, fait partie de la Région midi Pyrénées.Pour ce qui concerne les vins,ils sont classés en région sud ouest et  on y dénombre plusieurs Vdqs, mais ceux ci ne sont pas vraiment dignes d'intérêt.  Une seule AOC, Marcillac. celle ci peut produire des vins assez rugueux et tanniques, si son cépage caractéristique, le Fer servadou ( localement appelé mansois), n'est pas bien maitrisé.D'autres cépages connexes: cabernet franc, et cabernet sauvignon, merlot....Le vignoble de Marcillac date certainement de l'époque galloromaine et doit son expansion à l'abbaye de Conques ( d'ailleurs classée à l'unesco). Pas de blancs à Marcillac, uniquement des rosés et rouges.

Domaine du Mioula: Les terre roses en rosé est à signaler, le reste de la gamme est assez moyen.

Domaine du Cros:lo sang del pais est un marcillac plus facile et sur le fruit, les vieilles vignes ont plus de matière.

Domaine Laurens :surtout pour sa cuvée " les flars", 100% fer, le domaine en général est assez uniforme quand à la qualité des vins produits.

On parle ici des rouges et rosés, pour le blanc, c'est un peu plus compliqué, soit on se tourne vers des vins de pays ( comme chez Mioula, en chardonnay), ou alors on fait quelques kilomètres et on s'approvisionne à Gaillac, dans le Tarn.

Deuxième question de philou , le rambo liégeois:

Le meilleur des champagnes dans un gobelet en carton ou dans un verre à coca nous fera à tous paraître de divin breuvage pour de la vulgaire piquette, nous sommes tous d'accord mais quand on voit dans les magasins spécialisés dans l'art de la table ou chez certains cavistes (tiens, tiens !) qu'il existe quasiment un type de verre par vin, n'est-ce pas exagéré. La forme du verre influence-t-elle tellement la dégustation. Je ne boirais jamais un Cahors dans une flûte à champagne mais pourquoi pas un riesling alsacien dans un simple verre à vin blanc. N'est-ce pas d'abord du marketing avant un vrai problème de dégustation?


En fait, on devrait pouvoir et ce serait probablement mieux de goûter tous les vins dans le même type de verres.On peut ainsi mieux les comparer et éviter les différences inévitables engendrées par le contenant. Du moment que l'on respecte certaines règles de base, comme une forme tulipe, un verre transparent, pas trop épais, un pied pas trop court, ... En gros, un verre INAO. C'est vrai qu'on a développé toutes sortes de verres sur le marché, mais c'est à mon sens inutile d'investir là dedans, il vaut mieux s'offrir de bons indispensables. Un tire bouchon sommelier solide et sobre, une carafe, un seau et un set de verres de  type universel.

Si le vin a besoin d'aération, on le passe en carafe. Pas besoin ainsi de prendre d'autres verres, plus larges ou que sais je... Le plaisir de la dégustation ne changera pas.

Pour les riesling alsacien, par pitié, on ne boit pas ça dans un verre à alsace, c'est montrer bien peu de respect à ce vin en le servant dans un verre qui n'a d'autre fonction qu'un but folklorique.

Si vous voulez en savoir un peu plus, voici un lien http://vinsetgourmandises.skynetblogs.be/post/5776303/que...

Troisième question, celle del ogorrhée  . Un peu ardue pour y répondre en quelques lignes, elle fera donc l'objet d'un post à part.

 

Vous avez envie de participer....Comment faire: c'est très simple. Soit via les commentaires de ce post, soit via mon mail( la boite d'envoi est à droite). Je répondrai la semaine suivante, et ainsi de suite.

N'ayez pas peur, toute question sera bienvenue, et ne pourra que nous enrichir mutuellement...

15:18 Écrit par sandrine dans Questions-réponses | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : verres, marcillac |  Facebook |

17/04/2008

Quel verre choisir?

Et oui grave question,une fois que vous avez une bouteille de vin à la bonne température,et tout et tout,comment la servir au mieux et plus précisément quels verres utiliser...

Pour les vins blancs et rouges,il existe une infinité de verres "adaptés" à l'appelation ou à la région(verres à Alsace,verres à Bourgogne).Ces verres ne sont pas souvent ce qu'il y a de mieux pour goûter.Je m'explique:

Le verre à Alsace est un ballon,assez petit,avec un pied coloré,tout ce qu'il ne faut pas faire.le vin a tout de même besoin d'un peu de place pour s'exprimer,et de transparence pour laisser admirer sa couleur.Exit donc les verres colorés(Je sais que c'est joli sur une table,mais alors utilisez ce type de verre pour l'eau...).

Le verre à Bourgogne est à contrario trop grand.Je défie quiquonque de goûter convenablement dans un bocal à poissons.

Ces verres ont été crées il y a longtemps et ne correspondent plus aux vins actuels.Avant,bien "aérer " un Bourgogne était indispensable....Maintenant ce n'est plus autant de rigueur,et si cela s'avère nécessaire,il reste la carafe!

Donc,nous avons parlé de transparence,de taille(ni trop grande,ni trop petite).Il faut encore y ajouter d'autres qualités dont la forme.

Un verre à vin ne doit pas être trop évasé sur le dessus afin d'éviter une trop grande déperdition d'arômes,mais pas trop étroit dans le bas,pour qu'il puisse s'aérer et les libérer.Le verre doit donc en quelque sorte "emprisonner" les arômes.Voilà pourquoi on préconise généralement une forme "tulipe".

Trois types de verres:verre Inao,verre schott,verre Spiegelau

IMG_1643

La finesse a également une importance,elle permet d'apprécier plus aisément un vin.Le problème est que qui dit verre fin,dit fragile et donc casse possible.Il faut donc être prudent!

J'ai moi même eu longtemps une préférence pour les Spiegelau et les Riedel,mais je viens de faire des essais avec un nouveau verre qui m'a bluffé.Ce verre un peu particulier au premier abord s'est révelé très efficace en dégustations professionnelles et très solide.Ce verre est tiré de la collection Chef et Sommelier et réalisé en Kwarx(et il passe au lave vaisselle!)

A signaler également,le tastevin ou tâtevin,plus utilisé de nos jours ,mais qui reste l'instrument officiel des dégustateurs bourguignons.La confrérie des chevaliers du Tastevin est sise au Clos Vougeot.

IMG_1650

Il existe aussi des "verres " spécialement étudiés comme la série des impitoyables(L'esprit et le vin) où on trouve un verre différent pour chaque type de vin(vin rouge jeune,vin rouge âgé,etc)et même un "taster"(convenant pour tous les types de vins et d'alcools).On m'en a offert un et je dois avouer qu'il reste dans l'armoire.Je ne suis pas totalement convaincue par cet outil.

IMG_1647

Pour le champagne,oubliez les coupes(selon la tradition moulées sur le sein de la Pompadour ) et préférez les flûtes.Il en existe aussi de différentes formes,dont des formes "tulipes" à privilégier selon moi.Les formes trop élancées révèlent moins les arômes.A la rigueur,vous pouvez aussi servir les effervescents dans des verres à vin(grands champagnes,etc).

IMG_1642

Bonne dégustation!!!

09:16 Écrit par sandrine dans Questions-réponses | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : verres, vin, degustation |  Facebook |