10/08/2008

la question de la semaine

 

 Voici venu le temps d'interagir, comme chaque semaine, je réponds à vos questions. Cette semaine, j'ai reçu un mail de Marianne, qui suit une formation de restaurateur et aimerait mettre en avant les vins de Pays, notamment au travers d'accords vins mets. Alors voilà ce qu'on peut en dire: 

Le vin de pays, c'est né quand?

A la fin des années 70, le vignoble français subit de gros changements, on plante massivement des cépages dits nobles. Les vins de Pays naissent alors, pour montrer l'effort qualitatif consenti. Dans le sud de la France, ils se développent trés vite et très bien. La raison en est simple. historiquement, le sud était gros pourvoyeur de vin de table, c'est donc lui en premier qui est visé dans les efforts de communications et de valorisation. Le reste de l'hexagone sera peu à peu concerné, sauf la Champagne et l'Alsace, qui , c'est à noter, ne possédent aucun vin de pays.

 

Le vin de pays, qu'est ce que c'est?

D'abord et avant tout, une dénomination essentiellement géographique, . Elle se différencie du vin de table grâce à cette particularité. Pour être en vin de pays, il faut utiliser des cépages correspondant à une liste autorisée, les conditions de rendements, d'utilisation de méthodes oenologiques permettent une plus grande souplesse qu'en AOC. En réalité, les vins de pays sont surtout faits pour être des easy drinking wines, sauf cas particuliers, mais on va y revenir.

Comment on s'y retrouve?

Pas facilement. Mais on peut déjà différencier les vdp, en zones.

  • vin de pays des vignobles de France: c'est un genre d'appelation nationale. nouvelle, elle est conçue surtout pour l'export.

 

  • les 6 dénominations de grande zone: v d p du val de loire, de l'atlantique, du comté tolosan, d'oc, de méditérrannée et comté rhodanien.

 

  • 52 dénominations départementales( v de p de la Creuse, de L'Aveyron, du Vaucluse...)

 

  • 93 dénominations de petite zone(v de p des collinnes de la Moure, comté de Cassan, mont Baudile....)

Les vins de pays, on trouve quoi dedans?

Essentiellement, ce sont des vins de cépages, clairement identifiés et indentifiables ( marketing oblige, lisibilité garantie ). Les cépages dépendent des différents climats. En loire, par exemple, on cultive cabernet franc, gamay et sauvignon, dans la région du Rhône, plutôt viognier, syrah et marsanne. Une liste des cépages autorisés existe aussi à laquelle les vignerons doivent se conformer. Certains cépages sont formellement interdits, comme les gewurtzraminer, ou les rieslings.

Les vins de pays, comme la grande majorité des vins, n'ont pas obligation de millésimer,Les vins de pays de département et la plupart des vins de pays de zone doivent être produits sur des parcelles dont le rendement n’excède pas 90 hl/ha en blanc et 85 hl/ha en rouge, rosé et gris. Afin d’accentuer encore la maîtrise de la production, et pour éviter des transferts éventuels de volumes d’une production à une autre, les rendements des autres parcelles de l’exploitation sont également plafonnés (à 100 hl/ha de vin de table).

Les vins de pays doivent respecter des normes en matière de titre alcoométrique volumique naturel minimum et de titre alcoométrique volumique total minimum.

A l’agrément, des teneurs maximales en anhydride sulfureux et acidité volatile s’imposent.

Les vins de pays de zone ont en général dans leur décret spécifique, des critères analytiques plus restrictifs (intensité colorante, fermentation malolactique obligatoire pour les vins rouges, acidité totale...).

 En outre on trouve aussi des Vins de Pays primeurs ou nouveaux qui  sont réglementés depuis la récolte 1990. Les vins de pays primeurs doivent respecter trois conditions supplémentaires :

- une date de mise à la consommation, fixée au 3ème jeudi du mois d’octobre suivant la récolte. Les vins d’appellation primeurs sortent un mois plus tard.

- un étiquetage mentionnant le caractère primeur ou nouveau et le millésime.

- un agrément spécifique par une commission de dégustation chargée de vérifier le caractère primeur des vins présentés à l’agrément.

bref, après tout ça, ben on est beaucoup plus avançés.... Parce que la notion de vin de pays, regroupe des vins aux objectifs et qualités complètement différents parfois. Pour une grande majorité d'entre eux, il s'agit avant tout de vins " premiers prix", commerciaux, qui grâce à leurs normes de production moins restrictives que pour les AOC permettent de produire des vins de cépages ou d'assemblages pas trop chers, allant du passable au très agréable.

Le petit souci, c'est qu'il existe aussi des " inclassables", des vins qui par leur niveau, pourraient largement prétendre à une Aoc, mais qui sont néanmoins des vins de pays. Volonté affichée du propriétaire ( faire quelque chose de différent, échapper au carcan de L'aoc, tenter de nouvelles choses) ou non, ces vins là sont à part. J'en ai parlé déjà dans au moins deux articles précédents .

Avec quoi on les boit?

Vu leur diversité, il est assez compliqué de répondre trés précisément à cette question, car il faut déjà savoir de quoi on parle. Est ce un vin de petite zone, ou pas? Est ce un monocépage, ou non?

Le meilleur conseil que l'on puisse donner, c'est de privilégier avec ces vins des plats simples et dans la mesure du possible régionaux. Ensuite, affiner ces accords, selon la couleur, le ou les cépages, etc.

Classer les vins blans selons leur prédominance( ex : sauvignon = sec et fruité, ...) permet de catégoriser et de trouver plus facilement les accords.

On peut aussi classer les rouges ( ex: merlot= rond et fruité). Ces vins sont en général peu tanniques, ce ne sont pas des vins de garde, mais des vins faits pour être bus sur le fruit, presqu'instananément. Oublions  les plats trop sophistiqués. Par contre, les daubes, les pot au feu, etc peuvent trouver leur bonheur parmi ce type de vins.

Voilà en tous cas déjà quelques pistes s'il vous prenait l'envie d'investiguer plus avant.

 

Pour tous ceux et celles qui voudraient poser une question, demander un éclaircissement, n'hésitez pas... en commentaire de ce post ou par mon mail.

Je vous répondrai avec plaisir.

 

 

 

14:09 Écrit par sandrine dans Questions-réponses | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vin de pays, interagissons |  Facebook |

07/08/2008

Miam!

Quand je suis lancée, on ne m'arrête plus, et comme je suis très consciencieuse, ( hum hum), j'ai goûté hier encore à un vin de pays... Des cotes catalanes, cette fois. Et remiam !

Idéal avec des barbecues, ce baby del rey 2004, est le " petit vin" de la propriété d'une femme de propriétaire à Bordeaux ( vous avez suivi?), et c'est loin d'être petit. C'est gourmand, tentateur en diable, avec une belle couleur rouge profond, qui est encore loin de présenter des traces d'évolution. Le nez est franc, plus sur le fumé et la chair des fruits noirs, croquants, de belles cerises mûres à points, par dessus ça un nuage de canelle et de girofle.

Une bouche ample, ronde, avec de la matière, quelques amers pas désagréables du tout en fin de bouche, une belle longueur. Servi un peu frais, il est à boire maintenant sur de belles grillades, qui flatteront sa chair tendre mais néanmoins robuste.